Henri-Frédéric Amiel (3)

Les citations célèbres de Henri-Frédéric Amiel :

Quand je ne sens pas les bornes, je n'ai plus de confiance dans la limite.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 25 juin 1848.

Le succès donne de l'aplomb et de l'entrain.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 18 novembre 1872.

Mon âme ne se découvre que dans l'intimité sûre.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 10 décembre 1872.

La douceur de se faire du bien est un pain blanc.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 3 juin 1877.

Rendre heureux est encore le plus sûr des bonheurs.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 30 mai 1877.

Chacun juge d'après soi-même, c'est pourquoi nos jugements nous jugent et nous décèlent.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 20 mai 1869.

La paresse s'empare de tout prétexte pour se croiser les bras.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 13 janvier 1853.

Le devoir est la nécessité volontaire, la lettre de noblesse de l'homme.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 5 mai 1848.

Un badinage sans fiel peut provoquer des rancunes sans fin.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 20 février 1878.

Agis à découvert, va à ton but franchement, sans mystère, et le front toujours levé.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 13 octobre 1840.

Ose être toi-même, et dis-toi que tu en vaux un autre.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 13 octobre 1840.

Apprends à avoir confiance en toi, et tu sauras vivre.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 22 novembre 1865.

Qui a plus de confiance en soi a un plus joyeux courage.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 10 mars 1867.

Le baiser sur la bouche est l'hymen poétique.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 6 août 1861.

Les droits d'autrui sont aussi sacrés que les droits personnels.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 6 mars 1872.

Vivre, c'est faire du bien, vivre c'est aimer et vouloir.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 6 mai 1872.

Le savoir-faire et le courage ne font pas la destinée, mais y contribuent.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 2 octobre 1872.

Sans amour, le mariage est l'enchaînement de deux forçats, rivés par la même manille au même boulet.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 14 octobre 1864.

Il faut, pour bien avoir les deux pieds sur terre, se rappeler qu'on est ce qu'on est.
Henri-Frédéric Amiel ; Fragments d'un journal intime (1821-1881)

Toute malice est petite comparée à la malice de la femme.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 4 juillet 1868.

L'instinct est jumeau du génie, et le coeur féminin est un nid d'adorables instincts.
Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 22 juillet 1861.

Le succès est un fruit de l'audace.
Henri-Frédéric Amiel ; Fragments d'un journal intime (1821-1881)