Isocrate (2)

Les citations de Isocrate :

Ce qu'il est honteux de faire est également honteux de le dire.
Isocrate ; À Démonicos - IVe s. av. J.-C.

Un esprit solide dans le corps humain, c'est la plus grande force dans la plus grande faiblesse.
Isocrate ; À Démonicos - IVe s. av. J.-C.

Ne combattez que quand il vous est utile de vaincre.
Isocrate ; Discours de morale - IVe s. av. J.-C.

Avant que de parler, pensez à ce que vous allez dire : La langue, dans plusieurs, prévient la réflexion.
Isocrate ; Discours de morale - IVe s. av. J.-C.

À des richesses mal acquises préférez une pauvreté sans reproche.
Isocrate ; Discours de morale - IVe s. av. J.-C.

Ne reprochez à personne sa mauvaise fortune : L'avenir est incertain, c'est le sort qui règle tout ici-bas.
Isocrate ; Discours de morale - IVe s. av. J.-C.

De toutes nos possessions, la sagesse seule est immortelle.
Isocrate ; Discours de morale - IVe s. av. J.-C.

Un trésor de belles maximes est préférable à un amas de richesses.
Isocrate ; Discours de morale - IVe s. av. J.-C.

Soyez avide de savoir et vous deviendrez savant.
Isocrate ; Discours de morale - IVe s. av. J.-C.

Les leçons que vous donneriez à vos enfants, mettez-les vous-même en pratique.
Isocrate ; Discours de morale - IVe s. av. J.-C.

N'honorez pas du nom de grand, celui qui forme des projets au-dessus de ses forces, mais celui qui, sage dans ses desseins, peut exécuter toutes ses entreprises.
Isocrate ; Discours de morale - IVe s. av. J.-C.

Ne poursuivez pas toujours vos droits à la rigueur ; ne combattez que quand il vous est utile de vaincre.
Isocrate ; Discours de morale - IVe s. av. J.-C.

Que votre autorité ne tire sa force, ni de la dureté du commandement, ni de la rigueur des châtiments, mais de la supériorité de votre sagesse.
Isocrate ; Discours de morale - IVe s. av. J.-C.

Que votre royaume soit pour tous les étrangers un asile sûr.
Isocrate ; Discours de morale - IVe s. av. J.-C.

Ne faites rien avec colère ; affectez, toutefois, d'être irrité lorsqu'il est à propos.
Isocrate ; Discours de morale - IVe s. av. J.-C.

Montrez-vous difficile dans le choix de vos amis. Préférez toujours ceux qui vous rendront plus parfait, et qui donneront aux autres une plus haute idée de vous-même.
Isocrate ; Discours de morale - IVe s. av. J.-C.

Apprenez à discerner l'ami véritable, du flatteur artificieux, et jamais vous ne favoriserez le vice au préjudice de la vertu.
Isocrate ; Discours de morale - IVe s. av. J.-C.

Laissez à la sagesse la liberté de se faire entendre : elle s'empressera de vous aider de ses conseils dans les affaires épineuses.
Isocrate ; Discours de morale - IVe s. av. J.-C.

Punissez la calomnie comme vous puniriez le crime.
Isocrate ; Discours de morale - IVe s. av. J.-C.

Accordez les places les plus brillantes à vos parents les plus proches, mais réservez les plus importantes à vos amis les plus sincères.
Isocrate ; Discours de morale - IVe s. av. J.-C.

Comportez-vous envers vos parents comme vous voudriez que vos enfants se conduisent un jour envers vous-même.
Isocrate ; À Démonicos - IVe s. av. J.-C.

Si le corps se fortifie par des travaux modérés, c'est par de sages instructions que l'esprit se perfectionne.
Isocrate ; À Démonicos - IVe s. av. J.-C.

Un homme fidèle à la vertu ne s'abandonne jamais à l'oisiveté.
Isocrate ; À Démonicos - IVe s. av. J.-C.

Le flatteur et le trompeur doivent vous être également odieux : ils sont à craindre pour quiconque leur donne sa confiance.
Isocrate ; Discours de morale - IVe s. av. J.-C.

Quand vous délibérez, prenez dans le passé des exemples pour l'avenir : ce qui est déjà connu vous fera juger de ce que vous ne connaissez pas encore.
Isocrate ; Discours de morale - IVe s. av. J.-C.