Jacques Amyot (2)

Les meilleures citations de Jacques Amyot :

Il vaut mieux être ignorant que d'apprendre d'un mauvais maître.
Jacques Amyot ; Le bréviaire (1580)

Qui veut manger les brebis à son aise, il chasse le loup au loin.
Jacques Amyot ; Le bréviaire (1580)

Tel croit tromper son ennemi en jouant qui est trompé lui-même à bon escient.
Jacques Amyot ; Le bréviaire (1580)

Qui moquerie sème, moquerie recueille.
Jacques Amyot ; Le bréviaire (1580)

Qui ne peut porter une chèvre ne doit entreprendre de porter un bœuf.
Jacques Amyot ; Le bréviaire (1580)

Il faut répondre au fou selon sa folie, afin qu'il ne s'estime être sage.
Jacques Amyot ; Le bréviaire (1580)

Les yeux servent de mains à la curiosité.
Jacques Amyot ; Le bréviaire (1580)

La mauvaise honte fait parfois d'aussi lourdes fautes que l'impudence.
Jacques Amyot ; Le bréviaire (1580)

Ce qui est honnête à faire n'est pas indigne d'être demandé.
Jacques Amyot ; Le bréviaire (1580)

Sage patience vaut mieux que téméraires efforts.
Jacques Amyot ; Le bréviaire (1580)

La joie est la plus grande babillarde du monde.
Jacques Amyot ; Le bréviaire (1580)

Si tu es pauvre, n'ajoute pas à ta misère l'angoisse d'emprunter et de devoir.
Jacques Amyot ; Le bréviaire (1580)

Se hâter lentement, se résoudre sagement, exécuter hardiment sont les marques d'un bon chef.
Jacques Amyot ; Le bréviaire (1580)

Qui doit rendre compte au public ne saurait être trop avisé en ses affaires.
Jacques Amyot ; Le bréviaire (1580)

La présomption ruine la jeunesse.
Jacques Amyot ; Le bréviaire (1580)

L'homme juste souffre de ne pouvoir témoigner sa reconnaissance des bienfaits reçus.
Jacques Amyot ; La vie de Pyrrhus (1572)

Quand la peau du lion n'est pas assez longue, il y faut attacher celle du renard.
Jacques Amyot ; Le bréviaire (1580)

Le corps est la première peste de l'âme.
Jacques Amyot ; La vie de Marcus Cato (1572)

Les répréhensions hors de temps et de propos ruinent ceux qui les font.
Jacques Amyot ; Le bréviaire (1580)

Mieux vaut perdre en essayant de faire quelque chose que de demeurer oisif.
Jacques Amyot ; La vie de Caius Marius (1572)

Un homme supporte plus patiemment sa peine quand il la partage.
Jacques Amyot ; La vie de Caius Marius (1572)

L'éloquence a le même pouvoir que les armes.
Jacques Amyot ; La vie de Pyrrhus (1572)

Il est plus aisé d'obliger les faibles que de résister aux puissants.
Jacques Amyot ; La vie de Philopœmen (1572)

S'il est rare entre les hommes d'en trouver un vaillant, il est bien plus difficile d'en trouver un juste.
Jacques Amyot ; La vie de Titus Quinctius Flamininus (1572)

La force ne sert à rien où règne la justice.
Jacques Amyot ; Apophtegmes des Lacédémoniens (1564)