Jacques-Henri Meister

Quelques mots sur l'auteur :

Jacques-Henri Meister

Ecrivain et journaliste suisse né le 6 août 1744 à Bückeburg dans la principauté de Schaumbourg-Lippe, Jacques-Henri Meister est décédé le 9 octobre 1826 à Zurich.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 55 citations de Jacques-Henri Meister :

La mort n'est à mes yeux que l'aurore d'une nouvelle vie, le passage du néant à l'être.
Jacques-Henri Meister ; De la morale naturelle (1788)

Une manière d'exister qui serait constamment la même, quelque douce qu'elle pût être, nous deviendrait bientôt indifférente par-là même qu'elle ne renouvellerait point assez vivement le sentiment de notre existence.
Jacques-Henri Meister ; De la morale naturelle (1788)

Quand tes maux te deviennent tout-à-fait insupportables, ils ne sont pas loin de leur terme.
Jacques-Henri Meister ; De la morale naturelle (1788)

La plupart de nos maux nous semblent plus terribles lorsque nous les craignons que lorsqu'ils nous ont une fois atteints.
Jacques-Henri Meister ; De la morale naturelle (1788)

La vie est une succession continuelle de biens et de maux, il faut tâcher de donner assez d'élasticité à notre âme pour recevoir toutes les impressions dont elle est susceptible, sans perdre la force d'y résister lorsque notre repos l'exige.
Jacques-Henri Meister ; De la morale naturelle (1788)

Le caractère est dans l'homme ce qui résulte éminemment de la combinaison naturelle ou factice de ses facultés, de ses opinions, de ses volontés, de ses affections, de ses goûts, de ses habitudes, c'est le principe vital de toute son existence morale.
Jacques-Henri Meister ; De la morale naturelle (1788)

Qui se néglige ne s'aime ni ne s'estime.
Jacques-Henri Meister ; De la morale naturelle (1788)

La civilisation de l'homme commence par la propreté.
Jacques-Henri Meister ; De la morale naturelle (1788)

La modération est l'égide protectrice de notre repos et de notre bonheur.
Jacques-Henri Meister ; De la morale naturelle (1788)

Ne pas trop présumer de ses forces, c'est être modeste pour soi ; ne point trop chercher à se faire valoir, c'est être modeste pour les autres.
Jacques-Henri Meister ; De la morale naturelle (1788)

Le mensonge nous semble avilissant que parce qu'il accompagne ou qu'il suppose toujours des vices odieux, la bassesse, l'injustice, la trahison et la lâcheté.
Jacques-Henri Meister ; De la morale naturelle (1788)

Soyons vrais avec nous-mêmes, et nous le serons toujours assez avec les autres.
Jacques-Henri Meister ; De la morale naturelle (1788)

Plus on a de vertus, et plus il est aisé d’être vrai.
Jacques-Henri Meister ; De la morale naturelle (1788)

La véritable sensibilité craint les regards indiscrets, elle a sa modestie et sa pudeur.
Jacques-Henri Meister ; De la morale naturelle (1788)

Le mépris de ce qui nous entoure ne tarde pas à nous conduire au mépris de nous-mêmes.
Jacques-Henri Meister ; De la morale naturelle (1788)

Beaucoup d'hommes qui se disent malheureux ne sentent pas les biens dont ils jouissent.
Jacques-Henri Meister ; De la morale naturelle (1788)

Le seul bien d'exister est au-dessus de tous les maux et de toutes les douleurs.
Jacques-Henri Meister ; De la morale naturelle (1788)

Le cours de la vie offre plus de peines que de plaisirs.
Jacques-Henri Meister ; De la morale naturelle (1788)

Pour modérer une sensibilité trop vive ou trop susceptible, il n'est pas de remède aussi sûr que de prendre l'habitude d'une manière d'être extrêmement simple, peut-être même un peu plus méthodique que ne l'exigerait d'ailleurs un caractère moins faible.
Jacques-Henri Meister ; De la morale naturelle (1788)

Le mépris de nous-mêmes est le dernier terme de notre dépravation.
Jacques-Henri Meister ; De la morale naturelle (1788)

La prudence est moins une vertu qu'une qualité ; naturellement elle devrait être la disposition la plus favorable à toutes les vertus, et trop souvent elle n'en est que la dispense.
Jacques-Henri Meister ; De la morale naturelle (1788)

Être brave dans un combat est peu, si dans une conversation on est faible.
Jacques-Henri Meister ; De la morale naturelle (1788)

La loi de la nécessité fait tout supporter, l'intérêt d'une grande passion fait tout entreprendre.
Jacques-Henri Meister ; De la morale naturelle (1788)

Être juste, c'est rendre à chacun ce qui lui est dû.
Jacques-Henri Meister ; De la morale naturelle (1788)

Il est toujours malheureux pour un homme de dépendre de ses semblables.
Jacques-Henri Meister ; De la morale naturelle (1788)