Jean Baptiste Blanchard (2)

Les citations de Jean Baptiste Blanchard :

Ce n'est point par grandeur d'âme ni par honneur qu'on se venge, c'est par lâcheté et par faiblesse, c'est parce qu'on n'a pas le courage et la force de s'élever au-dessus du respect humain, de réprimer les mouvements impétueux qui au-dedans de nous-mêmes nous sollicitent à la vengeance.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)

Une âme généreuse ne se venge point. Ce n'est pas une marque de lâcheté et de faiblesse, comme on le croit communément, de ne point tirer vengeance de ceux qui nous ont offensés ; c'est, au contraire, la preuve du plus grand courage. Se vaincre soi-même, et surmonter le désir de la vengeance, ce désir qu'il paraît si naturel et si doux de satisfaire, c'est la plus belle de toutes les victoires : plus on conviendra qu'elle est difficile, plus on sera forcé d'avouer qu'elle est glorieuse.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)

Il y a bien peu de charité à profiter de la nécessité et de la misère pour faire ce qu'on appelle de bons marchés. De pareils gains paraîtront toujours vils, et, si l'on achète beaucoup au-dessous du plus bas prix, injustes même aux yeux de l'honnête homme.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)

C'est une erreur assez commune que de croire qu'on peut vendre ou acheter à tout prix, et profiter de l'ignorance ou du besoin de celui qui vend où qui achète. Mais c'est, en trompant les autres, se tromper soi-même. Si la valeur certaine de la chose que vous voulez vendre ne vous est pas connue, vous devez vous en rapporter à des connaisseurs.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)

Il y a plus de noblesse et de vraie grandeur d'âme à pardonner qu'à se venger.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)

Une belle âme ne craint point de se montrer, sûre qu'on aura pour elle d'autant plus d'amour et de respect, qu'on y verra plus de droiture et de franchise.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)

Celui qui a de l'élévation dans l'âme ne craint point de reconnaitre ses fautes.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)

La candeur est la marque d'une belle âme qui se montre telle qu'elle est ; la franchise est celle d'une âme noble, qui aime la vérité, et qui ne craint pas de se déclarer pour elle : l'une et l'autre sont l'expression et l'effusion de la droiture du cœur.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)

L'homme droit et honnête ne suit ni les voies obliques, ni les sentiers couverts, ni les routes ténébreuses et écartées.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)

Celui qui médite de noirs desseins, cherche les chemins détournés, et ne marche qu'à la faveur des ténèbres. Celui qui ne pense qu'à bien faire, suit les grandes routes, et marche à la clarté du soleil.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)

Le peuple appelle gens d'esprit ceux qui sont fins, mais il vaudrait encore mieux être stupide et passer pour tel, que d'être fin et trompeur. La finesse est l'occasion prochaine de la fourberie, et de l'une à l'autre le pas est glissant.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)

Si vous voulez être apprécié des autres, bannissez de chez vous l'artifice, la ruse et les détours.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)

L'homme qui cherche à surprendre est souvent pris dans ses propres pièges.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)

Faites-vous une gloire de passer pour homme droit, et de l'être.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)

La plupart des prétendus honnêtes gens ne sont que des fripons déguisés.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)

Bien des personnes n'ont contre elles que leur langue.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)

On fait bien des sottises quand on est jeune, et qu'on ne prend conseil que de soi-même.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)

La flatterie ordinairement fait des amis, la vérité des ennemis.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)

Qui jure souvent n'est souvent pas cru.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)

L'obéissance doit être la base de toute éducation, sans elle il est impossible de rien faire d'un enfant.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)

Que de peines ne s'épargne-t-on pas en pardonnant ! Quelle foule de mouvements furieux dans l'âme de celui qui cherche à se venger ! Il en est agité nuit et jour, il ne goûte pas un moment de repos, si son ennemi est à l'abri de ses coups et se rit de ses vains efforts ; quel cruel désespoir !
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)

Ne vous bornez pas à cette politesse mondaine qui n'a de vues et n'emploie de moyens que pour flatter sa vanité et celle des autres, se faire une réputation d'homme poli, de galant homme, et se distinguer par-là de la foule et du vulgaire. On cherche, par des dehors aimables et polis, à se frayer un chemin à l'amitié et à la considération du beau monde, à s'insinuer dans l'estime et peut-être dans le cœur des dames, qui sont aisément éprises de l'extérieur et du brillant. On en fait un art, on s'en fait un point capital ; et comme si les belles manières, qui ne sont qu'un accessoire au mérite, devaient tenir lieu de tout mérite, on s'en occupe plus que de perfectionner les qualités du cœur, et de bien s'acquitter des devoirs de son état.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)

L'homme complaisant est celui qui s'applique à étudier le caractère, l'humeur, les inclinations des autres, et à y conformer les siennes. Il entre dans nos vues, dans nos goûts, et profite de la moindre occasion de nous faire plaisir. La complaisance est vertu ou vice par l'usage qu'on en fait.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)

L'affabilité, cette aimable qualité qui fait qu'un supérieur reçoit d'une manière gracieuse ceux qui s'adressent à lui, doit être surtout celle des grands de ce monde. Plus on est élevé par son rang ou par sa naissance au-dessus des autres, plus on doit avoir de douceur et d'affabilité.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)

Un ami aime à partager vos plaisirs ; il les sert ; mais il ne sert pas vos vices. Il ne s'ennuie point en vous désennuyant. Il ne blesse jamais votre amour-propre par une image trop vive de vos défauts, et il déploie néanmoins toute son adresse pour vous les faire connaître. Il vous aide de ses conseils avec zèle, mais avec prudence. Il ne vous contredit que quand il le doit : il prévient vos désirs dans tout ce qu'il peut : il étudie votre humeur, à laquelle il assujettit la sienne : Il ne cherche qu'à se rendre utile et agréable. Enfin toute sa conduite ne tend qu'à vous plaire, sans vue basse, sans motif vicieux. Voilà le modèle de la plus aimable et de la plus précieuse complaisance.
Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)