Jean-Baptiste Louis de La Roche (3)

Les citations de Jean-Baptiste de La Roche :

La libéralité n'appartient qu'aux âmes nobles et généreuses.
Jean-Baptiste de La Roche ; Pensées et maximes (1843)

La libéralité devient prodigalité dès qu'elle est excessive et peu judicieuse.
Jean-Baptiste de La Roche ; Pensées et maximes (1843)

L'indifférent regarde tranquillement et sans émotion les injustices qui ne le frappent point.
Jean-Baptiste de La Roche ; Pensées et maximes (1843)

On n'est jamais bien désabusé des préjugés, et des premières impressions de la jeunesse.
Jean-Baptiste de La Roche ; Pensées et maximes (1843)

Le plus ignorant des hommes est celui qui ne se connaît pas lui-même.
Jean-Baptiste de La Roche ; Pensées et maximes (1843)

Ignorer ce qui s'est passé avant soi, c'est toujours être enfant.
Jean-Baptiste de La Roche ; Pensées et maximes (1843)

Il y a une humilité qui n'est qu'hypocrisie, et un mensonge continuel.
Jean-Baptiste de La Roche ; Pensées et maximes (1843)

N'osant accuser la Providence, nous déchargeons notre mauvaise humeur sur les créatures.
Jean-Baptiste de La Roche ; Pensées et maximes (1843)

Les princes combattent pour la victoire, et les soldats pour le prince.
Jean-Baptiste de La Roche ; Pensées et maximes (1843)

C'est un parti sage à la guerre de se tenir sur la défensive, mais ce n'est pas le plus brillant.
Jean-Baptiste de La Roche ; Pensées et maximes (1843)

L'affectation de gravité extérieure est un soupçon d'hypocrisie.
Jean-Baptiste de La Roche ; Pensées et maximes (1843)

Le goût est un sentiment qu'on ne saurait apprendre ni enseigner, il faut qu'il soit né avec nous.
Jean-Baptiste de La Roche ; Pensées et maximes (1843)

Les plus beaux génies s'affaiblissent avec l'âge, et ne deviennent que les ombres d'eux-mêmes.
Jean-Baptiste de La Roche ; Pensées et maximes (1843)

Ceux que la fortune favorise, la regardent comme une récompense de leur mérite.
Jean-Baptiste de La Roche ; Pensées et maximes (1843)

Les plus brillantes fortunes ne valent pas souvent les petitesses qu'il faut faire pour les acquérir, ni les humiliations qu'il faut essuyer.
Jean-Baptiste de La Roche ; Pensées et maximes (1843)

Le caractère d'un flatteur est de renoncer à la vérité par politesse et sans scrupule.
Jean-Baptiste de La Roche ; Pensées et maximes (1843)

Il faut tuer le temps avant que le temps nous tue.
Jean-Baptiste de La Roche ; Pensées et maximes (1843)

Le temps, disent les paresseux, est l'ennemi irrévocable de toutes choses.
Jean-Baptiste de La Roche ; Pensées et maximes (1843)

Si la flatterie est fine et délicate, elle touche même le cœur de celui qui est le plus en garde contre elle.
Jean-Baptiste de La Roche ; Pensées et maximes (1843)

Si vous avez quelque qualité éminente qui efface celles des autres, il faut les en dédommager par plus de modestie.
Jean-Baptiste de La Roche ; Pensées et maximes (1843)

La patience n'ôte pas le sentiment des malheurs, elle les modère.
Jean-Baptiste de La Roche ; Pensées et maximes (1843)

La musique est un présent de Dieu, accordé aux hommes pour écarter et affaiblir le triste souvenir de leurs maux ; c'est une douce occupation qui suspend et charme les ennuis, en adoucit l'amertume, et en distrait le sentiment.
Jean-Baptiste de La Roche ; Pensées et maximes (1843)

L'indolent reste dans une médiocrité qui ne l'élève à rien.
Jean-Baptiste de La Roche ; Pensées et maximes (1843)

On fait moins par estime que par inclination, parce que l'estime est comme étrangère chez nous, et que l'inclination est un mouvement naturel.
Jean-Baptiste de La Roche ; Pensées et maximes (1843)

Il y a des esprits spongieux qui prennent toutes les impressions qu'on leur présente.
Jean-Baptiste de La Roche ; Pensées et maximes (1843)