Jean Ferrat

Notre citation favorite :

La citation favorite

Jean Ferrat a dit :
Le temps est ce qui meurt, l'espoir est ce qui naît.

Les 18 citations de Jean Ferrat :

Croyez pas ces vieux imbéciles, j'avais une santé de fer ; je n'avais qu'un petit travers, j'avais le cœur un peu fragile.
Jean Ferrat ; Cœur fragile (1985)

Aimer à perdre la raison, aimer à n'en savoir que dire, à n'avoir que toi d'horizon, et ne connaître de saisons, que par la douleur du partir, aimer à perdre la raison.
Jean Ferrat ; Aimer à perdre la raison (Louis Aragon)

Le temps est ce qui meurt, l'espoir est ce qui naît.
Jean Ferrat ; La jeunesse (1965)

Les escaliers montent ou descendent selon le sens où on les prend.
Jean Ferrat ; Ariane (1969)

Au bout de mon âge qu'aurais-je trouvé, vivre est un village où j'ai mal rêvé.
Jean Ferrat ; Au bout de mon âge (1965)

Autant qu'il nous semble, raisonnable et fou, nous irons ensemble au-delà de tout.
Jean Ferrat ; L'amour est cerise (1980)

Moi je ris doucement comme on rit aux enterrements, en me disant qu'au fond mourir, c'est ne plus s'arrêter de rire.
Jean Ferrat ; Je meurs (1975)

Je m'en vais comme je suis venu, un peu plus calme un peu moins nu.
Jean Ferrat ; Je meurs (1975)

Je meurs d'une petite fièvre, avec un prénom sur mes lèvres, et quelques souvenirs heureux, quelque part au fond de mes yeux.
Jean Ferrat ; Je meurs (1975)

Ils ont déjà mis leur costume, et leurs plus beaux souliers cirés, quand selon les us et coutumes, les cloches se mettent à sonner, chacun procède à sa manière, pour faire son vin ou ses enfants, mais c'est une toute autre affaire, de réussir un enterrement.
Jean Ferrat ; Alleluia (1966)

Le cœur battant la découverte, je veux dormir je veux mourir la porte ouverte.
Jean Ferrat ; Cœur fragile (1985)

J'aurai vécu sans avoir cru.
Jean Ferrat ; Cœur fragile (1985)

Quand on prend tout d'un cœur léger, il paraît qu'on vit sans danger.
Jean Ferrat ; Cœur fragile (1985)

C'est si peu dire que je t'aime.
Jean Ferrat ; C'est si peu dire que je t'aime (1965)

Pouvoir chanter que c'est beau, c'est beau la vie.
Jean Ferrat ; C'est beau la vie (1963)

Dans ce monde de misère le bonheur est vite enterré.
Jean Ferrat ; Alleluia (1966)