Jean-Jacques de Lingrée (4)

Les plus belles citations de Jean-Jacques de Lingrée :

La familiarité avec une femme est une porte ouverte vers l'amour.
Jean-Jacques de Lingrée ; Les réflexions, pensées et maximes (1814)

L'espérance, malgré l'illusion de ses promesses, donne encore de meilleurs conseils que la crainte.
Jean-Jacques de Lingrée ; Les réflexions, pensées et maximes (1814)

Qui a la prétention d'enseigner ne doit jamais cesser d'apprendre.
Jean-Jacques de Lingrée ; Les réflexions, pensées et maximes (1814)

On ne jouit qu'une fois du plaisir de se venger, on jouit toujours du plaisir de pardonner.
Jean-Jacques de Lingrée ; Les réflexions, pensées et maximes (1814)

Plus l'homme s'élève au sein des sciences, plus il apprend à s'abaisser devant Dieu.
Jean-Jacques de Lingrée ; Les réflexions, pensées et maximes (1814)

Ce n'est pas au tribunal du public que doivent se porter les plaintes de l'amitié.
Jean-Jacques de Lingrée ; Les réflexions, pensées et maximes (1814)

La politesse est comme l'eau courante, qui rend unis et lisses les plus durs cailloux.
Jean-Jacques de Lingrée ; Les réflexions, pensées et maximes (1814)

On cherche à compenser par des plaisirs ce qu'on est obligé de retrancher des espérances de son ambition.
Jean-Jacques de Lingrée ; Les réflexions, pensées et maximes (1814)

La raison naît en nous de l'expérience aidée de la réflexion ; et quand elle est devenue tout ce qu'elle doit être, on s'informe aussi peu de nos folies passées que de la fleur qui a précédé un excellent fruit.
Jean-Jacques de Lingrée ; Les réflexions, pensées et maximes (1814)

Quand l'amour-propre domine dans la jalousie, l'amour a perdu son empire.
Jean-Jacques de Lingrée ; Les réflexions, pensées et maximes (1814)

Par ce que disent les gens on juge du prix de leur silence.
Jean-Jacques de Lingrée ; Les réflexions, pensées et maximes (1814)

Il y a des gens avec qui on n'a à craindre que la malice du silence.
Jean-Jacques de Lingrée ; Les réflexions, pensées et maximes (1814)

On se tait quelquefois pour avoir trop à dire.
Jean-Jacques de Lingrée ; Les réflexions, pensées et maximes (1814)

Le véritable scepticisme est de douter du scepticisme même.
Jean-Jacques de Lingrée ; Les réflexions, pensées et maximes (1814)

Le sage ne brave ni ne redoute le ridicule.
Jean-Jacques de Lingrée ; Les réflexions, pensées et maximes (1814)

Un des plus grands ridicules est la frayeur qu'ils inspirent.
Jean-Jacques de Lingrée ; Les réflexions, pensées et maximes (1814)

La raison, pour obtenir le respect des hommes, a besoin d'être couverte de la rouille de l'antiquité.
Jean-Jacques de Lingrée ; Les réflexions, pensées et maximes (1814)

La prudence, pour être une vertu, ne doit pas déconseiller le courage.
Jean-Jacques de Lingrée ; Les réflexions, pensées et maximes (1814)

Le misanthrope est un honnête homme qui n'a pas bien cherché.
Jean-Jacques de Lingrée ; Les réflexions, pensées et maximes (1814)

L'affectation empêche d'être soi, et ne permet pas d'être un autre.
Jean-Jacques de Lingrée ; Les réflexions, pensées et maximes (1814)

La vue et le dégoût de tous les abus d'esprit, de toutes les espèces de charlatanisme qu'on rencontre dans le monde, nous attachent quelquefois à la simplicité.
Jean-Jacques de Lingrée ; Les réflexions, pensées et maximes (1814)