Les pensées d'un biologiste, de Jean Rostand (2)

Les citations des pensées d'un biologiste :

L'homme est un miracle sans intérêt.
Jean Rostand ; Les pensées d'un biologiste (1954)

Un seul remède, si l'on en peut user : aimer plus fort qu'on ne souffre.
Jean Rostand ; Les pensées d'un biologiste (1954)

Le danger de la négligence, c'est de laisser voir pire qu'elle-même.
Jean Rostand ; Les pensées d'un biologiste (1954)

Ceux qui n'ont pas vraiment souffert ignorent le bien-être du tolérable.
Jean Rostand ; Les pensées d'un biologiste (1954)

En politique, on ne flétrit le mensonge d'hier que pour flatter le mensonge d'aujourd'hui.
Jean Rostand ; Les pensées d'un biologiste (1954)

L'ignorance, c'est d'en savoir autant que les autres, mais en ignorant davantage.
Jean Rostand ; Les pensées d'un biologiste (1954)

Écrire est la seule façon d'émouvoir autrui sans être gêné par un visage.
Jean Rostand ; Les pensées d'un biologiste (1954)

L'affreux en mourant, c'est de disparaître sans avoir compris.
Jean Rostand ; Les pensées d'un biologiste (1954)

Ce n'est pas dire des sottises qui est grave, mais les dire au nom des principes.
Jean Rostand ; Les pensées d'un biologiste (1954)

Le véritable travail, c'est de savoir attendre.
Jean Rostand ; Les pensées d'un biologiste (1954)

La beauté, en art, n'est souvent que de la laideur matée.
Jean Rostand ; Les pensées d'un biologiste (1954)

La seule liberté que nous concède la vie, c'est de choisir nos remords.
Jean Rostand ; Les pensées d'un biologiste (1954)

Réfléchir, c'est déranger ses pensées.
Jean Rostand ; Les pensées d'un biologiste (1954)

La liste des auteurs populaires :