Jean Stobée

Quelques mots sur l'auteur :

Jean Stobée

Doxographe et compilateur grec né vers 450 ap. J.-C., Jean Stobée serait décédé vers 510 en Macédoine. Auteur d'une compilation de sentences, maximes et préceptes des plus grands écrivains, dramaturges et philosophes grecs, Stobée l'aurait composé pour son fils Septimios dont l'éducation fut sa principale occupation.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia »

Les 40 citations de Jean Stobée :

Heureux celui qui devient sage par les fautes d'autrui !
Jean Stobée ; Extraits, sentences et préceptes (Ve s. ap. J.-C.)

La réflexion doit toujours précéder l'action.
Jean Stobée ; Extraits, sentences et préceptes (Ve s. ap. J.-C.)

Ecoute beaucoup, écoute tout le monde, mais ne crois pas tout.
Jean Stobée ; Extraits, sentences et préceptes (Ve s. ap. J.-C.)

En toutes choses n'agis qu'après avoir pensé.
Jean Stobée ; Extraits, sentences et préceptes (Ve s. ap. J.-C.)

Efforce-toi de rendre des services, honore la bienveillance.
Jean Stobée ; Extraits, sentences et préceptes (Ve s. ap. J.-C.)

Le pardon est la plus belle des vengeances.
Jean Stobée ; Extraits, sentences et préceptes (Ve s. ap. J.-C.)

Traitez votre ennemi intérieur comme un ennemi extérieur.
Jean Stobée ; Extraits, sentences et préceptes (Ve s. ap. J.-C.)

L'exemple des conseils est le plus éloquent.
Jean Stobée ; Extraits, sentences et préceptes (Ve s. ap. J.-C.)

La meilleure république est celle où il n'est pas permis aux malhonnêtes gens de commander, et où la vertu est estimée ce qu'il y a de plus précieux et le vice ce qu'il y a de pire.
Jean Stobée ; Extraits, sentences et préceptes (Ve s. ap. J.-C.)

Le peuple le plus raisonnable est celui qui craint le blâme plus encore que la loi.
Jean Stobée ; Extraits, sentences et préceptes (Ve s. ap. J.-C.)

La meilleure république est celle où l'on écoute le plus la loi, et le moins les orateurs.
Jean Stobée ; Extraits, sentences et préceptes (Ve s. ap. J.-C.)

Quand on est jeune, il n'est pas encore temps d'épouser une femme, et quand on est vieux, il n'est plus temps.
Jean Stobée ; Extraits, sentences et préceptes (Ve s. ap. J.-C.)

Celui-là aime le mieux son père, qui cherche comment, en ne lui causant aucun chagrin, il lui procurera en outre le plus grand bonheur.
Jean Stobée ; Extraits, sentences et préceptes (Ve s. ap. J.-C.)

Une femme pour un homme est un lourd fardeau.
Jean Stobée ; Extraits, sentences et préceptes (Ve s. ap. J.-C.)

Que ma mort ne soit pas sans larmes afin qu'en mourant je laisse à mes amis des douleurs et des gémissements.
Jean Stobée ; Extraits, sentences et préceptes (Ve s. ap. J.-C.)

Soyez bien avec tous, et de tous méfiez-vous.
Jean Stobée ; Extraits, sentences et préceptes (Ve s. ap. J.-C.)

Apprends à souffrir, homme mortel, sans te plaindre.
Jean Stobée ; Extraits, sentences et préceptes (Ve s. ap. J.-C.)

Il est de la prudence de prévenir les maux, il est du courage de les supporter.
Jean Stobée ; Extraits, sentences et préceptes (Ve s. ap. J.-C.)

Ne t'afflige pas de toutes choses, supporte bravement les changements de la fortune.
Jean Stobée ; Extraits, sentences et préceptes (Ve s. ap. J.-C.)

Ne te vante à personne, et ne porte envie à qui que ce soit.
Jean Stobée ; Extraits, sentences et préceptes (Ve s. ap. J.-C.)