Joseph Joubert (2)

Les citations célèbres de Joseph Joubert :

La tendresse est le repos de la passion.
Joseph Joubert ; Des passions et affections de l'âme, LIII (1866)

La politesse est à la bonté ce que les paroles sont à la pensée.
Joseph Joubert ; De la politesse, XCVIII (1866)

La parfaite innocence, c'est la parfaite ignorance.
Joseph Joubert ; De la sagesse, XXI (1866)

Il ne faut jamais regretter le temps qui a été nécessaire pour bien faire.
Joseph Joubert ; De la sagesse, IX (1866)

L'homme qui ne montre aucun défaut est un sot ou un hypocrite.
Joseph Joubert ; Des passions et affections de l'âme, XLIII (1866)

Qui ne voit pas en beau, est mauvais peintre, mauvais ami, mauvais amant.
Joseph Joubert ; Des passions et affections de l'âme, XXXIV (1866)

La vieillesse aime le peu, et la jeunesse aime le trop.
Joseph Joubert ; Des différents âges de la vie, XXIII (1866)

La bonne humeur se plaît dans les plaisirs, elle les aime, elle les multiplie et les crée.
Joseph Joubert ; Des passions et affections de l'âme, XIV (1866)

La franchise se perd par le silence.
Joseph Joubert ; Des passions et affections de l'âme, XLI (1866)

Quand on aime, c'est le cœur qui juge.
Joseph Joubert ; Des passions et affections de l'âme, XXXVII (1866)

Dieu a ordonné au temps de consoler les malheureux.
Joseph Joubert ; Des passions et affections de l'âme, XXVI (1866)

La modération consiste à être ému comme les anges.
Joseph Joubert ; Des passions et affections de l'âme, XXIV (1866)

La grossièreté ne pardonne qu'aux vices raffinés.
Joseph Joubert ; Des mœurs, XXXVI (1866)

L'expérience de beaucoup d'opinions donne à l'esprit beaucoup de flexibilité.
Joseph Joubert ; Des mœurs, XVII (1866)

L'exemple descend et ne monte pas.
Joseph Joubert ; Des mœurs, XI (1866)

Qui n'a qu'un ton est monotone, et qui est monotone devient ennuyeux.
Joseph Joubert ; De l'éducation, LIII (1866)

L'idée naît comme le jour après la nuit, après l'aurore ; l'une éblouit et l'autre éclaire.
Joseph Joubert ; Les pensées sur l'homme (1838)

La bonne humeur est aux plaisirs ce que la belle imagination est aux beaux-arts.
Joseph Joubert ; Les carnets et textes recueillis (1938)

La piété est au cœur ce que la poésie est à l'imagination.
Joseph Joubert ; Dieu, l'éternité et la piété, XXXVI (1866)

Le vrai bonheur, le seul bonheur, tout le bonheur est dans le bien-être de toute l'âme.
Joseph Joubert ; Les carnets et textes recueillis (1938)

La médisance est le soulagement de la malignité.
Joseph Joubert ; De la politesse, LXXXIV (1866)

La grâce imite la pudeur, comme la politesse imite la bonté.
Joseph Joubert ; De la politesse, CXVI (1866)

La politesse aplanit les rides.
Joseph Joubert ; Des différents âges de la vie, XLVI (1866)

Le triomphe des femmes n'est pas de lasser et de vaincre leurs persécuteurs, mais de les amollir et de faire tomber leurs armes.
Joseph Joubert ; De la famille, XI (1866)

La faiblesse qui conserve vaut mieux que la force qui détruit.
Joseph Joubert ; Des gouvernements, XXXVI (1866)