Les citations et pensées sur juger

Ce dictionnaire contient 85 citations et pensées sur juger. Consultez également tous nos proverbes sur juger ainsi que des dictons et adages :

Juger, c'est se poser en supérieur.
Citation de Eugène Marbeau ; Remarques et pensées (1901)

J'aime et je préconise la franchise, quand c'est moi qui juge les autres.
Citation de Eugène Marbeau ; Remarques et pensées (1901)

Nous jugeons plus sévèrement que le monde nos sentiments, et moins sévèrement notre conduite : seuls nous connaissons nos mobiles et nos tentations.
Citation de Eugène Marbeau ; Remarques et pensées (1901)

Si l'on se jugeait aussi sévèrement que l'on juge les autres, nul ne pourrait se supporter soi-même.
Citation de Eugène Marbeau ; Remarques et pensées (1901)

On juge plus sûrement un homme en observant comment il parle des autres qu'en écoutant ce que les autres disent de lui.
Citation de Eugène Marbeau ; Remarques et pensées (1901)

Quand on juge, il faut être instruit ; quand on critique, il faut être scrupuleusement exact.
Citation de Voltaire ; Les pensées philosophiques (1862)

Il faut tout voir pour bien juger.
Citation de Françoise d'Aubigné ; Maximes et pensées (1719)

On ne juge pas un ami, on le supporte tel qu'il est.
Citation de Jules Simon ; Le devoir (1854)

Un ami doit juger sans trop d'indulgence.
Citation de Étienne Pivert de Senancour ; Oberman (1804)

On ne juge souvent les autres que d'après soi-même.
Citation de Jean Baptiste Blanchard ; Les maximes de l'honnête homme (1772)

Telle est l'imperfection de notre nature : nous voyons et jugeons toujours beaucoup mieux les affaires d'autrui que les nôtres.
Citation de Térence ; L'héautontimorouménos - IIe s. av. J.-C.

Nous ne saurions jamais trop faire pour nous rendre le public favorable, il est en droit de juger de tout : son approbation et son amour peuvent autant augmenter notre gloire, que son mépris et sa haine sont capables de la détruire.
Citation de David Augustin de Brueys ; Les amusements de la raison (1721)

On ne doit juger d'un homme que par ses actions.
Citation de Tite-Live ; Maximes et sentences - Ier s. ap. J.-C.

Ne juge personne avant l'heure dernière, et du titre d'heureux n'honore aucun humain avant qu'il ait sans maux accompli son destin.
Citation de Sophocle ; Œdipe roi - Ve s. av. J.-C.

En toute circonstance, jugez par vous-même, et non par l'opinion d'autrui.
Citation de Marquise de Lambert ; Avis d'une mère à son fils (1726)

Le propre des fous est de juger les autres d'après eux-mêmes.
Citation de Fernando de Rojas ; La Célestine - XVIe siècle.

Un arbre se juge toujours à ses fruits.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 18 mai 1872.

Les femmes seraient plus en état que les hommes de bien juger les autres femmes, parce qu'elles n'ont pas les mêmes raisons d'aveuglement ; mais la jalousie dont on les soupçonne les unes contre les autres (et ce n'est pas sans fondement) rend leurs décisions presque aussi incertaines que celles des hommes.
Citation de Marie-Geneviève-Charlotte Darlus ; Pensées et réflexions morales (1760)

Si tu réussis à bien te juger, c'est que tu es un véritable sage.
Citation de Antoine de Saint-Exupéry ; Le petit prince (1943)

L'homme juge du cœur par les paroles, et Dieu des paroles par le cœur.
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 1 - XVIIIe siècle.

Tous les hommes se jugent les uns les autres : Tribunal d'idiots outrecuidants !
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 3 décembre 1875.

À la tournure de l'esprit, on peut aisément juger l'homme.
Citation de Jean Frain du Tremblay ; Le paon, la colombe et la pie (1703)

L'âme juge l'âme par affinité, à travers les paroles et le silence, les actions et le regard.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 29 octobre 1880.

L'ignorance juge tout et règne partout : le monde intellectuel est devenu la proie de l'incompétence.
Citation de Antoine Albalat ; Comment on devient écrivain (1925)

Il n'y a de dévouement que le dévouement qui obéit à l'amitié sans la juger.
Citation de Honoré de Balzac ; La fille aux yeux d'or (1834)