Jules Barbey d'Aurevilly

Notre citation favorite :

La citation favorite

Jules Barbey d'Aurevilly a dit :
Quand on a des opinions courantes, on les laisse courir.

Les 28 citations de Jules Barbey d'Aurevilly :

La séduction suprême n'est pas d'exprimer ses sentiments, c'est de les faire soupçonner.
Jules Barbey d'Aurevilly ; Pensées détachées (1889)

L'amour, si grand qu'il soit, ne change pas les habitudes de toute la vie.
Jules Barbey d'Aurevilly ; L'amour impossible (1841)

Ce n'est pas tout que d'intéresser la curiosité, il faut la satisfaire.
Jules Barbey d'Aurevilly ; Les prophètes du passé (1851)

Tous les êtres vulgaires de cœur et grossiers de sens prennent la passion pour de l'amour.
Jules Barbey d'Aurevilly ; Une vieille maîtresse (1851)

Les grandes réputations sont fondées sur de grandes calomnies.
Jules Barbey d'Aurevilly ; Une vieille maîtresse (1851)

L'amour le plus sincère n'est pas exempt de fatuité.
Jules Barbey d'Aurevilly ; Une vieille maîtresse (1851)

L'égalité, cette chimère des vilains n'existe qu'entre nobles.
Jules Barbey d'Aurevilly ; Les diaboliques (1874)

Il n'y a plus d'amour, il n'y a que du libertinage.
Jules Barbey d'Aurevilly ; Une vieille maîtresse (1851)

Le goût est la conscience de l'art.
Jules Barbey d'Aurevilly ; Une vieille maîtresse (1851)

La beauté est une : Seule la laideur est multiple.
Jules Barbey d'Aurevilly ; Les diaboliques (1874)

La politesse est le meilleur bâton de longueur qu'il y ait entre soi et les sots.
Jules Barbey d'Aurevilly ; Disjecta membra, Cahier de notes (1808-1889)

La politesse est un des attributs du talent.
Jules Barbey d'Aurevilly ; Les critiques, ou les juges jugés (1885)

Il n'y a que la gloire qui dispense de la politesse.
Jules Barbey d'Aurevilly ; Disjecta membra, Cahier de notes (1808-1889)

Le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages.
Jules Barbey d'Aurevilly ; Pensées détachées (1889)

La plus belle destinée : avoir du génie et être obscur.
Jules Barbey d'Aurevilly ; Pensées détachées (1889)

Tout amour est père de l'inquiétude.
Jules Barbey d'Aurevilly ; Lettre à M. Trébutien, le 28 décembre 1854.

Les femmes s'attachent comme des draperies, avec des clous et un marteau.
Jules Barbey d'Aurevilly ; Disjecta membra - décembre 1854.

C'est surtout ce que l'on ne comprend pas qu'on explique.
Jules Barbey d'Aurevilly ; L'ensorcelée, 1852

L'amitié, comme l'amour, son flambeau ne s'allume qu'aux sources enflammées du coeur.
Jules Barbey d'Aurevilly ; Lettre à M. Trébutien, le 19 septembre 1848.

Ayez le sentiment de votre éternité en moi, vous êtes la meilleure fibre de ma vie.
Jules Barbey d'Aurevilly ; Lettre à M. Trébutien, le 19 septembre 1848.

L'amitié d'une femme, c'est de l'amour vierge ou de l'amour veuf.
Jules Barbey d'Aurevilly ; Lettre à M. Trébutien (1850)

L'amour commence par beaucoup de désirs et un peu d'espoir.
Jules Barbey d'Aurevilly ; L'amour impossible (1841)

Les petits soins sont les plus grands pour les femmes.
Jules Barbey d'Aurevilly ; Une vieille maîtresse, chap. 6 (1851)

Quand on a des opinions courantes, on les laisse courir.
Jules Barbey d'Aurevilly ; Pensées détachées (1889)

Quand la vanité s'avise d'être jalouse, elle doit être implacable.
Jules Barbey d'Aurevilly ; Cachet d'Onyx (1831)

Être poli avec un sot, c'est s'en isoler ; quelle bonne politique !
Jules Barbey d'Aurevilly ; Pensées détachées (1889)

Être belle et aimée, ce n'est être que femme ; être laide et savoir se faire aimer, c'est être princesse.
Jules Barbey d'Aurevilly ; Fragments sur les femmes (1889)

Le plus triste, hélas, de toutes les vieillesses, c'est la vieillesse de l'amour.
Jules Barbey d'Aurevilly ; Pensées détachées (1889)