La civilité non puérile, mais honnête (2)

Les citations extraites de La civilité non puérile, mais honnête :

L'être inexact est à la fois un être égoïste, vaniteux et mal élevé.
Diane de Beausacq ; La civilité non puérile, mais honnête (1863)

Être inexact, c'est préférer ses caprices à tous les devoirs que l'on doit remplir vis-à-vis des autres.
Diane de Beausacq ; La civilité non puérile, mais honnête (1863)

Arriver à l'heure indiquée pour un rendez-vous est un devoir auquel on ne peut manquer.
Diane de Beausacq ; La civilité non puérile, mais honnête (1863)

L'exactitude n'est pas seulement la politesse des rois, mais bien celle de tout le monde.
Diane de Beausacq ; La civilité non puérile, mais honnête (1863)

La vanité, seul un sot peut l'éprouver.
Diane de Beausacq ; La civilité non puérile, mais honnête (1863)

Les faux savants cherchent à éblouir ; les savants véritables cherchent à se faire comprendre.
Diane de Beausacq ; La civilité non puérile, mais honnête (1863)

La bienveillance est l'essence même de la politesse.
Diane de Beausacq ; La civilité non puérile, mais honnête (1863)

Les sots sont dépourvus de tout sentiment délicat et généreux.
Diane de Beausacq ; La civilité non puérile, mais honnête (1863)

Nul n'a le droit de prétendre imposer son opinion à autrui.
Diane de Beausacq ; La civilité non puérile, mais honnête (1863)

Malgré toute l'habileté que l'on déploie, on ne saurait duper longtemps un auditoire.
Diane de Beausacq ; La civilité non puérile, mais honnête (1863)

De nos jours, un jeune homme parfaitement poli est un phénomène charmant !
Diane de Beausacq ; La civilité non puérile, mais honnête (1863)

On est bien souvent surpris des succès obtenus par certaines médiocrités !
Diane de Beausacq ; La civilité non puérile, mais honnête (1863)

Aujourd'hui, hélas !... à part quelques rares exceptions, les vieillards seuls sont polis !
Diane de Beausacq ; La civilité non puérile, mais honnête (1863)

L'adversité est une institutrice rude.
Diane de Beausacq ; La civilité non puérile, mais honnête (1863)

Ni préférences ni antipathies hautement avouées, telle est la règle que nous commande la civilité.
Diane de Beausacq ; La civilité non puérile, mais honnête (1863)

L'étonnement implique toujours l'ignorance.
Diane de Beausacq ; La civilité non puérile, mais honnête (1863)

Les personnes trop éblouies par leur mérite personnel sont réduites à changer sans cesse d'amis.
Diane de Beausacq ; La civilité non puérile, mais honnête (1863)

On n'est plus poli du moment où l'on choisit les personnes avec lesquelles on veut être poli.
Diane de Beausacq ; La civilité non puérile, mais honnête (1863)

Le bon goût exige la précision unie à la concision.
Diane de Beausacq ; La civilité non puérile, mais honnête (1863)

Les malotrus ne savent pas causer, ils se bornent à contredire tout ce que l'on dit.
Diane de Beausacq ; La civilité non puérile, mais honnête (1863)

Les malotrus réussissent bien vite à nous lasser, sans réussir à se contenter eux-mêmes.
Diane de Beausacq ; La civilité non puérile, mais honnête (1863)

Tel maître, tel valet.
Diane de Beausacq ; La civilité non puérile, mais honnête (1863)

Agis toujours avec justice, afin de pouvoir enlever aux remontrances toute apparence d'arbitraire.
Diane de Beausacq ; La civilité non puérile, mais honnête (1863)

Sommaire et ses citations classées par œuvres :

Sommaire » Lettres d'une marraine à sa filleule »