Louis-Philippe Robidoux

Quelques mots sur l'auteur :

Louis-Philippe Robidoux

Écrivain, poète, moraliste et journaliste canadien né le 27 avril 1897 à Stanbridge Station au Québec, Louis-Philippe Robidoux est décédé le 28 février 1957 à l'âge de 59 ans à Sherbrooke, ville située au confluent des rivières Magog et Saint-François au Québec. Ses œuvres : Toute la gamme (1924), Feuilles Volantes (1949) et Lueurs (1951).

Les 49 citations de Louis-Philippe Robidoux :

Les belles images poétiques vont aux Louvres des Anthologies.
Louis-Philippe Robidoux ; Lueurs (1951)

Les mots qui dardent font moins mal à l'amour-propre que les mots qui éraflent.
Louis-Philippe Robidoux ; Lueurs (1951)

Plus de poison à la pointe de la plume, et le monde serait déjà un nouvel Eden.
Louis-Philippe Robidoux ; Lueurs (1951)

Pas de fiel au bout de la langue, et le monde serait déjà un nouvel Eden.
Louis-Philippe Robidoux ; Lueurs (1951)

Il est très difficile à l'auteur d'un livre de se cacher dedans qu'on ne puisse l'apercevoir.
Louis-Philippe Robidoux ; Lueurs (1951)

Tout est neuf aux jeunes yeux.
Louis-Philippe Robidoux ; Lueurs (1951)

Un fendeur de cheveux en quatre trouve toujours un fendeur de cheveux en huit.
Louis-Philippe Robidoux ; Lueurs (1951)

Qui ajoute un grain à la sagesse humaine est un bienfaiteur ; qui lui en ôte une parcelle, un mécréant.
Louis-Philippe Robidoux ; Lueurs (1951)

Le superbe prix d'assiduité que celui de la présence d'esprit.
Louis-Philippe Robidoux ; Feuilles Volantes (1949)

Ne te nourris pas du pain noir de la mélancolie, car personne ne voudra essayer de guérir ton anémie.
Louis-Philippe Robidoux ; Lueurs (1951)

Dans le domaine de l'art, chacun méprise avec une facilité étonnante ce qu'il ne peut réussir.
Louis-Philippe Robidoux ; Lueurs (1951)

Il est commode non seulement de savoir lire entre les lignes, mais aussi entre les chapitres.
Louis-Philippe Robidoux ; Lueurs (1951)

Les proverbes sont la monnaie de poche du peuple, dérobée à la sagesse de quelques individus.
Louis-Philippe Robidoux ; Lueurs (1951)

Il est bien difficile à ceux qui réussissent d'obtenir l'admiration de ceux qui échouent.
Louis-Philippe Robidoux ; Lueurs (1951)

Il n'est si médiocre écrivain qui ne se réclame de quelque littérateur de génie.
Louis-Philippe Robidoux ; Lueurs (1951)

Tel ne parle de soi que pour se louer.
Louis-Philippe Robidoux ; Lueurs (1951)

Le chauvinisme se confond bien souvent avec le narcissisme.
Louis-Philippe Robidoux ; Lueurs (1951)

Ce qui est écrit sans peine est lu sans plaisir.
Louis-Philippe Robidoux ; Lueurs (1951)

On n'est pas plus grand parce qu'on triche.
Louis-Philippe Robidoux ; Lueurs (1951)

Tout le monde n'a pas les moyens d'avoir de grandes ressources.
Louis-Philippe Robidoux ; Lueurs (1951)

Il est trop rare qu'on s'écoute parler avec le dessin de se corriger.
Louis-Philippe Robidoux ; Feuilles Volantes (1949)

Une bonne mémoire peut très bien aider le jugement, elle ne le fait pas.
Louis-Philippe Robidoux ; Lueurs (1951)

Si tout a été dit, il n'est pas prouvé que tout l'a été dans la forme la plus belle et dans les termes les plus justes.
Louis-Philippe Robidoux ; Lueurs (1951)

La plus belle phrase du monde a besoin d'un point d'appui.
Louis-Philippe Robidoux ; Lueurs (1951)

Les affaires de cœur gagnent à n'être pas réglées par un coup de tête.
Louis-Philippe Robidoux ; Feuilles Volantes (1949)