Louise d'Épinay

Quelques mots sur l'auteur :

Louise d'Épinay

Femme de lettres française née le 11 mars 1726 à Valenciennes, Louise d'Épinay, née Louise Florence Pétronille Tardieu d'Esclavelles, est décédée le 15 avril 1783 à Paris.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 23 citations de Louise d'Épinay :

Un repentir sincère mérite d'être encouragé.
Louise d'Épinay ; Les conversations d'Émilie (1773)

Qui fait toujours de son mieux ne craint pas les bavards.
Louise d'Épinay ; Les conversations d'Émilie (1773)

Qui se conduit mal avec les autres s'expose à la médisance.
Louise d'Épinay ; Les conversations d'Émilie (1773)

La jalousie est la peur de n'être pas préféré aux autres.
Louise d'Épinay ; Les conversations d'Émilie (1773)

Qui emploie à jouer le temps destiné à l'étude doit employer à l'étude le temps où il devait jouer.
Louise d'Épinay ; Les conversations d'Émilie (1773)

Il ne suffit pas de se repentir d'une faute commise, il faut aussi la réparer.
Louise d'Épinay ; Les conversations d'Émilie (1773)

Quand l'homme sensé a commis une erreur, il s'en souvient afin de ne plus y retomber.
Louise d'Épinay ; Les conversations d'Émilie (1773)

Il n'y a que les mauvais cœurs qui ne souviennent pas du mal qu'ils ont fait.
Louise d'Épinay ; Les conversations d'Émilie (1773)

Qui demande par nécessité fait pitié ; qui demande sans nécessité inspire le mépris.
Louise d'Épinay ; Les conversations d'Émilie (1773)

Qui demande sans besoin, sans nécessité, ne mérite point de ménagement.
Louise d'Épinay ; Les conversations d'Émilie (1773)

Il faut s'accoutumer à respecter la nature jusque dans ses moindres productions : Une mouche, un hanneton, un chien, un arbre, une fleur, tout cela est son ouvrage. Si vous arrachez une aile ou une patte à une mouche, il n'est pas en votre pouvoir de réparer le mal que vous lui avez fait. Si vous arrachez l'écorce d'un arbre, il n'est pas en votre pouvoir de l'empêcher de périr, c'est comme si l'on vous arrachait la peau.
Louise d'Épinay ; Les conversations d'Émilie (1773)

On ne doit se prévaloir de sa force que pour secourir les plus faibles, et non pour les opprimer.
Louise d'Épinay ; Les conversations d'Émilie (1773)

Sans la vertu nul être ne peut se promettre ni bonheur, ni estime, ni succès.
Louise d'Épinay ; Les conversations d'Émilie (1773)

Plus vous ferez d'efforts pour devenir raisonnable, et plus tôt vous y parviendrez.
Louise d'Épinay ; Les conversations d'Émilie (1773)

On ne peut apprendre à écrire en un jour, ni se corriger de ses défauts en peu de temps.
Louise d'Épinay ; Les conversations d'Émilie (1773)

On peut être charmante sans être jolie comme l'on peut être très jolie sans être charmante.
Louise d'Épinay ; Les conversations d'Émilie (1773)

Il faut s'accoutumer à faire de suite ce que l'on fait, et ne point passer sans raison d'une occupation à une autre.
Louise d'Épinay ; Les conversations d'Émilie (1773)

Il faut être utile aux autres pour être heureux, c'est un des moyens les plus sûrs pour arriver au bonheur.
Louise d'Épinay ; Les conversations d'Émilie (1773)

Il y a des moments où le cœur ne peut soutenir tous les mouvements qui l'agitent.
Louise d'Épinay ; Pensées et réflexions diverses (1726-1783)

La honte de soi-même est le plus grand supplice de l'humanité.
Louise d'Épinay ; Pensées et réflexions diverses (1726-1783)

On voit souvent le passé meilleur qu'il n'a été, on trouve généralement le présent pire qu'il n'est, et on espère dans le futur un avenir plus heureux qu'il ne sera.
Louise d'Épinay ; Pensées et réflexions diverses (1726-1783)

L'usage le plus généralement reçu n'est pas toujours le meilleur à suivre.
Louise d'Épinay ; Pensées et réflexions diverses (1726-1783)

La peine la plus sensible qui puisse s'infliger à la vanité, c'est la dédaigneuse inattention.
Louise d'Épinay ; Pensées et réflexions diverses (1726-1783)

La liste des auteurs populaires :