Lucien Émile Arnault (2)

Les citations de Lucien Émile Arnault :

Un prince tout entier se doit à sa patrie.
Lucien Émile Arnault ; Pierre de Portugal, I, 5 (1823)

On s'attache sitôt pour le bien qu'on a fait.
Lucien Émile Arnault ; Pierre de Portugal, III, 3 (1823)

Pour qui fait son devoir l'insulte est sans affront.
Lucien Émile Arnault ; Pierre de Portugal, III, 6 (1823)

Je sais braver la mort, et non pas le mépris.
Lucien Émile Arnault ; Pierre de Portugal, III, 3 (1823)

L'homme libre et fier n'a, sous un ciel propice, pour maître que les dieux, pour frein que la justice.
Lucien Émile Arnault ; Régulus, I, 6 (1822)

Mal prendre, c'est voler ; bien prendre, c'est conquérir.
Lucien Émile Arnault ; Régulus, Préface (1822)

Qui veut mourir ou vaincre est sûr d'être vainqueur.
Lucien Émile Arnault ; Régulus, I, 3 (1822)

La morale a ses droits, le pouvoir a les siens.
Lucien Émile Arnault ; Le dernier jour de Tibère, III, 3 (1828)

Faites des heureux, et vous le deviendrez.
Lucien Émile Arnault ; Le dernier jour de Tibère, II, 8 (1828)

Pour dompter la fortune indocile, les droits les plus sacrés sont ceux de l'homme utile.
Lucien Émile Arnault ; Le dernier jour de Tibère, I, 3 (1828)

Qui put trahir quelqu'un n'est fidèle à personne.
Lucien Émile Arnault ; Le dernier jour de Tibère, I, 7 (1828)

Aux caprices du sort les peuples sont en butte ; bien souvent leur triomphe est voisin de leur chute.
Lucien Émile Arnault ; Régulus, II, 1 (1822)

Tout ennemi sans arme a droit à la clémence.
Lucien Émile Arnault ; Régulus, II, 2 (1822)

Le sang d'un peuple libre enfante des héros !
Lucien Émile Arnault ; Régulus, II, 8 (1822)

On détruit une armée ; un peuple est immortel.
Lucien Émile Arnault ; Régulus, II, 8 (1822)

Une imprudente paix éternise la guerre.
Lucien Émile Arnault ; Régulus, II, 8 (1822)

Le malheur ne rend pas la gloire moins parfaite.
Lucien Émile Arnault ; Régulus, II, 8 (1822)

L'honneur qu'on a perdu jamais ne se retrouve.
Lucien Émile Arnault ; Régulus, II, 8 (1822)

Le sang d'un homme est toujours précieux.
Lucien Émile Arnault ; Régulus, II, 5 (1822)

Le courage s'illustre en servant le malheur.
Lucien Émile Arnault ; Régulus, II, 4 (1822)

Du mal qu'on laisse faire on devient le complice.
Lucien Émile Arnault ; Régulus, I, 4 (1822)

La grandeur véritable est dans la bienfaisance.
Lucien Émile Arnault ; Régulus, I, 4 (1822)

Qui venge les héros se place à côté d'eux.
Lucien Émile Arnault ; Régulus, I, 3 (1822)

On ne s'abaisse point en priant pour son père.
Lucien Émile Arnault ; Régulus, I, 3 (1822)

La honte est dans la fuite, non dans la défaite.
Lucien Émile Arnault ; Régulus, II, 8 (1822)