Ludwig Andreas Feuerbach

Quelques mots sur l'auteur :

Ludwig Feuerbach

Philosophe allemand né le 28 juillet 1804 à Landshut en Bavière, Ludwig Feuerbach est décédé à Reichenberg le 13 septembre 1872. Disciple, puis critique, de Hegel et chef de file du courant matérialiste appelé hégélien de gauche, Ludwig Feuerbach repose au cimetière de Reichenberg.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia »

Les 30 citations de Ludwig Feuerbach :

Il faut sentir le malheur de la limitation pour sentir le bonheur de l'infinité.
Ludwig Feuerbach ; L'essence du christianisme (1841)

Le service rendu est la seule manière d'éprouver le bonheur de la bienfaisance.
Ludwig Feuerbach ; L'essence du christianisme (1841)

Il n'y a de bon que ce qui se donne et se communique.
Ludwig Feuerbach ; L'essence du christianisme (1841)

Le malheur de l'homme est le péché, son bonheur est dans le repentir.
Ludwig Feuerbach ; L'essence du christianisme (1841)

L'homme n'est rien sans Dieu, mais Dieu n'est rien sans l'homme.
Ludwig Feuerbach ; L'essence du christianisme (1841)

Un père n'est pas père sans enfant ; à eux deux ils forment un être commun.
Ludwig Feuerbach ; L'essence du christianisme (1841)

Ce qui est le plus éloigné de nous est bien souvent ce qui est le plus proche.
Ludwig Feuerbach ; L'essence du christianisme (1841)

La nature produit, l'homme fait.
Ludwig Feuerbach ; L'essence du christianisme (1841)

L'activité la plus heureuse est l'activité productive ; créer est la plus belle des choses.
Ludwig Feuerbach ; L'essence du christianisme (1841)

L'activité joyeuse triomphe de tout, rien ne nous réussit mieux que ce que nous faisons volontiers.
Ludwig Feuerbach ; L'essence du christianisme (1841)

On ne triomphe de ses propres limites que par la persévérance.
Ludwig Feuerbach ; L'essence du christianisme (1841)

Plus le point de vue de l'homme est étroit, moins il sait.
Ludwig Feuerbach ; L'essence du christianisme (1841)

Dieu voit tout, et entend tout.
Ludwig Feuerbach ; L'essence du christianisme (1841)

Un dieu qui n'exauce pas nos prières n'est point un dieu.
Ludwig Feuerbach ; L'essence du christianisme (1841)

Si Dieu n'existe pas, il n'y a plus de différence entre le bien et le mal, entre le vice et la vertu.
Ludwig Feuerbach ; L'essence du christianisme (1841)

Tout ce qui est digne d'exister est aussi digne d'être connu.
Ludwig Feuerbach ; L'essence du christianisme (1841)

La force de la pensée est la lumière de la connaissance.
Ludwig Feuerbach ; L'essence du christianisme (1841)

Là où il y a conscience, il y a capacité pour la science.
Ludwig Feuerbach ; L'essence du christianisme (1841)

Peu importe la durée de votre existence si vous avez vécu en homme probe et intelligent.
Ludwig Feuerbach ; Pensées sur la mort et l'immortalité (1830)

L'homme religieux abandonne les joies terrestres, il se récompense par celles du ciel.
Ludwig Feuerbach ; Pensées sur la mort et l'immortalité (1830)

L'âme est au corps ce que le feu est au combustible.
Ludwig Feuerbach ; Pensées sur la mort et l'immortalité (1830)

La pensée, c'est le nec plus ultra d'un être, c'est la dernière limite de son horizon.
Ludwig Feuerbach ; Pensées sur la mort et l'immortalité (1830)

L'imagination est un océan sans bornes.
Ludwig Feuerbach ; Pensées sur la mort et l'immortalité (1830)

Une joie est une joie qu'à condition de périr.
Ludwig Feuerbach ; Pensées sur la mort et l'immortalité (1830)

Toute jouissance permanente cesse infailliblement d'être jouissance.
Ludwig Feuerbach ; Pensées sur la mort et l'immortalité (1830)