Luís Vaz de Camões, dit Camoëns

Quelques mots sur l'auteur :

Luís Vaz de Camões

Poète portugais né vers 1525, Luís Vaz de Camões est décédé le 10 juin 1580 à Lisbonne.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 18 citations de Luís Vaz de Camões :

Il n'est point de difficulté que l'or ne surmonte.
Luís Vaz de Camões ; Les lusiades, VIII (1572)

La colère égare la raison.
Luís Vaz de Camões ; Les lusiades, X (1572)

Plus tu m'offenses, plus je t'aime.
Luís Vaz de Camões ; Sonnet CC (1556)

L'homme ne peut éluder son destin.
Luís Vaz de Camões ; Les lusiades, X (1572)

La vérité porte un caractère qui la distingue aisément du mensonge.
Luís Vaz de Camões ; Les lusiades, VIII (1572)

Dans les affaires du monde, la crainte suit pas à pas l'espérance.
Luís Vaz de Camões ; Les lusiades, VIII (1572)

La guerre s'étudie sur les champs de bataille.
Luís Vaz de Camões ; Les lusiades, X (1572)

L'art de la guerre ne s'apprend point dans les livres, ni dans le silence de la retraite.
Luís Vaz de Camões ; Les lusiades, X (1572)

Le courage et le génie forcent la victoire à se déclarer.
Luís Vaz de Camões ; Les lusiades, X (1572)

La paresse engourdit, la volupté dégrade les âmes.
Luís Vaz de Camões ; Les lusiades, X (1572)

L'inimitié la plus terrible est celle dont s'arme l'hypocrisie contre la vraie sagesse.
Luís Vaz de Camões ; Les lusiades, X (1572)

Le bonheur présent n'est que la récompense des travaux passés.
Luís Vaz de Camões ; Les lusiades, IX (1572)

Goûtez dans les bras de Morphée les douceurs d'un profond repos.
Luís Vaz de Camões ; Les lusiades, VIII (1572)

Un grand cœur surmonte des difficultés qui paraissent insurmontables.
Luís Vaz de Camões ; Les lusiades, VIII (1572)

Quand les faux témoins triomphent, l'innocence est condamnée.
Luís Vaz de Camões ; Les lusiades, X (1572)

La science elle-même peut s'égarer, si l'expérience ne l'éclaire.
Luís Vaz de Camões ; Les lusiades, X (1572)

Récompense tous les services, encourage tous les talents.
Luís Vaz de Camões ; Les lusiades, X (1572)

Les noirs chagrins m'entraînent au fleuve de l'oubli.
Luís Vaz de Camões ; Les lusiades, X (1572)

La liste des auteurs populaires :