Marie de Rabutin-Chantal, marquise de Sévigné (2)

Les citations de Madame de Sévigné :

Il faut prendre le temps comme il vient.
Madame de Sévigné ; Lettre à Mme de Grignan (sa fille), le 16 août 1675.

La vie est pleine de choses qui blessent le cœur.
Madame de Sévigné ; Lettre à Mme de Grignan (sa fille), le 30 août 1675.

Il faut tout pardonner aux amoureux ainsi qu'aux gens des petites maisons.
Madame de Sévigné ; Correspondance et lettres (Sans date)

Une femme doit apprendre de bonne heure à être vieille, et ce n'est pas un médiocre talent.
Madame de Sévigné ; Correspondance et lettres (Sans date)

Les opinions des femmes ne sont que la suite de leurs sentiments.
Madame de Sévigné ; Correspondance et lettres (Sans date)

Le temps vole et m'emporte malgré moi, j'ai beau vouloir le retenir, c'est lui qui m'entraîne.
Madame de Sévigné ; Lettre au comte de Bussy-Rabutin, le 12 juillet 1691.

Il y a des cœurs qui ont tant de sympathie qu'ils sentent par eux ce que ressentent les autres cœurs.
Madame de Sévigné ; Lettre à Mme de Grignan (sa fille), le 28 juillet 1671.

Tous les maux trouvent leur remède, ou dans le temps, ou dans la modération, ou dans la force de l'esprit ; les réflexions, la dévotion, la philosophie, les peuvent adoucir.
Madame de Sévigné ; Lettre à Mme de Grignan (sa fille), le 7 mai 1672.

Il n'y a de véritable mal dans la vie que les grandes douleurs, tout le reste est dans l'imagination.
Madame de Sévigné ; Lettre à Mme de Grignan (sa fille), le 7 mai 1672.

On ne perd jamais que d'une voix, et cette voix fait tout.
Madame de Sévigné ; Lettre à M. Pomponne, le 9 décembre 1664.

Il n'y a rien de plus vrai que l'amitié se réchauffe quand on est dans les mêmes intérêts.
Madame de Sévigné ; Lettre à M. Pomponne, le 11 octobre 1661.

Il y a des sortes d'amitiés que l'absence et le temps ne finissent jamais.
Madame de Sévigné ; Lettre à M. Ménage, le 12 janvier 1652.

Une heure de conversation vaut mieux que cinquante lettres.
Madame de Sévigné ; Lettre à M. Lenet, le 25 mars 1649.

Si quelquefois un peu d'absence fait grand bien, quelquefois beaucoup d'absence fait grand mal.
Madame de Sévigné ; Lettre au comte de Bussy-Rabutin, le 17 juin 1687.

Que cette année vous soit heureuse ; que la paix, le repos et la santé vous tiennent lieu de fortune.
Madame de Sévigné ; Lettre au comte de Bussy-Rabutin, le 15 janvier 1687.

Il y a de certaines choses qu'on n'entend jamais quand on ne les entend pas d'abord.
Madame de Sévigné ; Lettre au comte de Bussy-Rabutin, le 14 mai 1686.

Souvent chacun de son coté ; on dîne fort bien.
Madame de Sévigné ; Lettre à Mme de Grignan (sa fille), le 18 septembre 1689.

J'admire comme la plume va plus vite et plus loin qu'on ne veut.
Madame de Sévigné ; Lettre à Mme de Grignan (sa fille), le 14 septembre 1689.

Ce n'est pas vivre que de n'avoir point de santé.
Madame de Sévigné ; Lettre à Mme de Grignan (sa fille), le 2 novembre 1679.