Manon Roland

Notre citation favorite :

La citation favorite

Manon Roland a dit :
On a toujours du loisir quand on sait s'occuper.

Les 30 citations de Manon Roland :

On ne peut sans s'avilir rien accepter de la scélératesse.
Manon Roland ; Maximes et pensées (1793)

Agir sans principe, c'est consulter sa montre après avoir placé l'aiguille au hasard.
Manon Roland ; Maximes et pensées (1793)

Un idiot se peint en trois syllabes, mais ses fautes sont innumérables.
Manon Roland ; Maximes et pensées (1793)

Le faible tremble devant l'opinion, le fou la brave, le sage la juge, l'homme habile la dirige.
Manon Roland ; Maximes et pensées (1793)

Parler pour ne rien dire a toujours été le propre de l'idiot.
Manon Roland ; Maximes et pensées (1793)

En politique lorsque les partis se succèdent rapidement, la société n'est plus qu'un bal masqué.
Manon Roland ; Maximes et pensées (1793)

Certaines personnes ont une grossièreté qui leur tient lieu de philosophie.
Manon Roland ; Lettre à Henriette, le 21 mai 1777.

La fortune, comme une maîtresse, plus elle nous accorde, plus on lui demande.
Manon Roland ; Lettre à Henriette, le 21 mai 1777.

Le bonheur tient plus aux affections qu'aux événements.
Manon Roland ; Ses mémoires (1793)

Le plus éclairé des premiers n'est qu'un sot pour juger les seconds.
Manon Roland ; Lettre à Henriette, le 1er mai 1777.

Vertu, liberté, n'ont plus d'asile que dans le cœur d'un petit nombre d'honnêtes gens.
Manon Roland ; Lettre à M. Bosc, le 23 août 1782.

La coquetterie agaçante de la femme a des délicatesses exquises.
Manon Roland ; Ses mémoires (1793)

Il faut aimer beaucoup pour craindre de ne pas aimer assez.
Manon Roland ; Lettre à Mlle Cannet, le 20 décembre 1774.

Ton cœur est mon interprète fidèle, c'est sur lui que je me repose.
Manon Roland ; Lettre à Mlle Cannet, le 8 mai 1772.

Aimable philosophie, doux appui des âmes sensibles, viens charmer mes ennuis.
Manon Roland ; Lettre à Mlle Cannet, le 14 mai 1772.

Quel dommage que les sentiments ne soient pas des preuves !
Manon Roland ; Lettre à Mlle Cannet, le 16 juillet 1776.

Les esprits se parlent, les coeurs se sentent.
Manon Roland ; Lettre à Henriette, le 1er mai 1777.

Je connais assez les hommes pour ne rien attendre de leur justice.
Manon Roland ; Ses mémoires (1793)

Malheur au temps, malheur au peuple où la force de rendre hommage à la vertu, peut exposer à des périls, et trop heureux alors qui se rend capable de les braver.
Manon Roland ; Ses mémoires (1793)

On a toujours du loisir quand on sait s'occuper.
Manon Roland ; Ses mémoires (1793)

L'intérêt personnel et l'intérêt public se confondent si bien dans nos cœurs, que notre conscience même s'y méprend.
Manon Roland ; Ses mémoires (1793)

La jeunesse est avantageuse, et la vieillesse est timide ; l'une veut vivre, l'autre a vécu.
Manon Roland ; Ses mémoires (1793)

Ô liberté ! Que de crimes on commet en ton nom !
Manon Roland ; Dernières paroles avant d'être guillotinée, le 8 novembre 1793.

Le soin de me soustraire à l'injustice me coûte plus que de la subir.
Manon Roland ; Ses mémoires (1793)

L'anatomie nous convainc de l'immortalité de l'âme, mais en disséquant un corps il est impossible de croire que ce soit là tout l'homme.
Manon Roland ; Maximes et pensées (1793)

Les fautes et les sottises des hommes supérieurs nous ravissent, elles nous soulagent de l'admiration.
Manon Roland ; Maximes et pensées (1793)

Après de longues infortunes, on méconnaît le bonheur lorsqu'il se présente, où l'on s'en méfie.
Manon Roland ; Maximes et pensées (1793)

Les hommes réunis en nombre ont plutôt de grandes oreilles qu'un grand sens.
Manon Roland ; Ses mémoires (1793)

Étonner les hommes, c'est les séduire, et qui veut bien prendre l'autorité de les commander, les dispose à obéir.
Manon Roland ; Ses mémoires (1793)