Madeleine de Puisieux (3)

Les citations de Madeleine de Puisieux :

Rien ne peut dispenser des enfants bien nés de l'obéissance et du respect qui sont dus aux parents.
Madeleine de Puisieux ; Conseils à une amie (1751)

Il suffit bien souvent qu'un homme nous plaise pour en conclure qu'il a toutes les qualités que nous recherchons. Cependant, ce n'est pas l'affaire d'un jour que d'apprendre à bien connaître un homme !
Madeleine de Puisieux ; Conseils à une amie (1751)

Le temps où l'on a besoin de réflexions, c'est celui où l'on en fait le moins.
Madeleine de Puisieux ; Conseils à une amie (1751)

On n'a jamais conservé un coeur avec de la mauvaise humeur.
Madeleine de Puisieux ; Conseils à une amie (1751)

L'amour n'a jamais existé sans un peu de jalousie, mais en montrer plus qu'il en faut, c'est accorder peu de confiance à l'être aimé.
Madeleine de Puisieux ; Conseils à une amie (1751)

Il est bon de savoir commander, mais il est nécessaire de savoir obéir.
Madeleine de Puisieux ; Conseils à une amie (1751)

Telle maîtresse, tel amant.
Madeleine de Puisieux ; Les caractères (1751)

Le seul moyen de se venger de l'indifférence, c'est de l'ignorer.
Madeleine de Puisieux ; Les caractères (1751)

Rien ne fatigue tant que l'ennui des autres !
Madeleine de Puisieux ; Les caractères (1751)

Méfiez-vous de l'avidité de ceux qui refusent ce qui semble leur convenir.
Madeleine de Puisieux ; Les caractères (1751)

Le corps a ses besoins, et l'âme ses sentiments.
Madeleine de Puisieux ; Les caractères (1751)

L'ambition et l'amour aveuglent même ceux qui ont le plus de pénétration.
Madeleine de Puisieux ; Les caractères (1751)

La paresse est un vice de l'espèce la plus vile.
Madeleine de Puisieux ; Les caractères (1751)

Défaites-vous de votre avarice, de votre envie et de votre inconstance, et vous vivrez en repos.
Madeleine de Puisieux ; Les caractères (1751)

Le repos de l'âme est le plus grand des biens après la santé.
Madeleine de Puisieux ; Les caractères (1751)

La santé, la fraîcheur et l'enjouement, sont les enfants de l'amour.
Madeleine de Puisieux ; Les caractères (1751)

La plus grande finesse est presque toujours de n'en point avoir.
Madeleine de Puisieux ; Les caractères (1751)

Un propos indiscret ne doit jamais se retenir.
Madeleine de Puisieux ; Les caractères (1751)

Il ne faut pas fatiguer la curiosité, mais plutôt la faire naître et l'exciter.
Madeleine de Puisieux ; Les caractères (1751)

Sans le désir de plaire, on plaît rarement !
Madeleine de Puisieux ; Les caractères (1751)

Il est des personnes à qui l'on ne résiste pas, et qui portent avec elles l'ascendant du je ne sais quoi.
Madeleine de Puisieux ; Les caractères (1751)

Tout le monde aime la simplicité, quelques-uns l'admirent, bien peu l'adoptent, et personne ne l'envie.
Madeleine de Puisieux ; Les caractères (1751)

L'amour n'est jamais sans désirs.
Madeleine de Puisieux ; Zamor et Almanzine (1755)

Il y a toujours à perdre pour une femme à faire son amant de son ami, mais il y a beaucoup à gagner à faire son ami de son amant.
Madeleine de Puisieux ; Réflexions et avis sur les défauts (1761)

L'équité est la preuve d'un excellent jugement.
Madeleine de Puisieux ; Les caractères (1751)