Marcel Pagnol (3)

Les meilleures citations de Marcel Pagnol :

Le snob, qui n'est pas toujours un imbécile, croit être l'axe et le pivot du monde.
Marcel Pagnol ; Notes sur le rire (1947)

Il faut un peu risquer dans la vie, quand on veut avoir quelque chose.
Marcel Pagnol ; Fanny (1931)

Tout se paie dans la vie, tout se paie, et surtout l'argent.
Marcel Pagnol ; La prière aux étoiles (1941)

Telle est la vie des hommes, quelques joies très vite effacées par d'inoubliables chagrins.
Marcel Pagnol ; Le château de ma mère (1957)

Il n'y a que les petits garçons ou les petites filles pour croire l'amour éternel.
Marcel Pagnol ; La petite fille aux yeux sombres (1921)

Je suis professeur, c'est-à-dire que, hors d'une classe, je ne suis bon à rien.
Marcel Pagnol ; Topaze, le 9 octobre 1928.

Si on ne peut plus tricher avec ses amis, ce n'est plus la peine de jouer aux cartes.
Marcel Pagnol ; Marius (1929)

Si vous voulez aller sur la mer, sans aucun risque de chavirer, alors, n'achetez pas un bateau : achetez une île !
Marcel Pagnol ; Fanny (1931)

De mourir ça ne me fait rien, mais ça me fait de la peine de quitter la vie.
Marcel Pagnol ; César (1946)

C'est très joli d'être innocent ; il ne faut pas en abuser.
Marcel Pagnol ; Regain (1937)

Les serments, comme les personnes, perdent leur force en vieillissant.
Marcel Pagnol ; Temps des amours (1977)

Quand on aime quelqu'un, c'est effrayant comme on pense peu aux autres.
Marcel Pagnol ; Marius (1929)

C'est facile d'avoir vingt ans ! Voyez ! Je vais les avoir et j'ai rien fait pour ça !
Marcel Pagnol ; César (1946)

La plupart des femmes qu'on n'a pas eues, c'est qu'on ne les a pas demandées.
Marcel Pagnol ; Jazz, le 6 décembre 1926.

Le plus grand mérite d'une poésie, c'est d'être bien placée dans la conversation.
Marcel Pagnol ; Marius (1929)

Les coupables, il vaut mieux les choisir que les chercher.
Marcel Pagnol ; Topaze, le 9 octobre 1928.

L'âge de mon père, c'est vingt-cinq ans de plus que moi, et ça n'a jamais changé.
Marcel Pagnol ; La gloire de mon père (1957)

La mort, c'est tellement obligatoire que c'est presque une formalité.
Marcel Pagnol ; César (1946)

Quand on fera danser les couillons, tu ne seras pas à l'orchestre.
Marcel Pagnol ; Marius (1929)

Quand le vin est tiré, il faut le boire, même s'il est bon.
Marcel Pagnol ; César (1946)

L'honneur, c'est comme les allumettes : ça ne sert qu'une fois.
Marcel Pagnol ; Marius (1929)

Les mots qui ont un son noble contiennent toujours de belles images.
Marcel Pagnol ; La gloire de mon père (1957)

C'est dans la marine qu'il y a le plus de cocus.
Marcel Pagnol ; Marius (1929)

La liste des auteurs populaires :