Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

Quelques mots sur l'auteur :

Pierre Carlet de Marivaux

Écrivain, romancier et journaliste français né le 4 février 1688 à Paris, Pierre Carlet de Marivaux est décédé le 12 février 1763 dans sa ville natale. Malade depuis 1758, il succombe à une pleurésie à 75 ans. Marivaux fut inhumé dans l'église Saint-Eustache située à Paris. Principales oeuvres : L'amour et la vérité (1720), La double inconstance (1723), Le triomphe de l'amour (1732), La joie imprévue (1738) et La femme fidèle (1750).

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 39 citations de Marivaux :

Deux amants ne connaissent pas d'autres plaisirs que de s'aimer.
Marivaux ; La vie de Marianne (1740)

Le plaisir d'être aimé trouve toujours sa place ou dans notre coeur ou dans notre vanité.
Marivaux ; La vie de Marianne (1740)

Une femme qui a un joli visage, inspire ou de l'amour ou des désirs.
Marivaux ; La vie de Marianne (1740)

L'amour, qui est tendre et galant, se plaît d'honorer ce qu'il aime.
Marivaux ; La vie de Marianne (1740)

Les hommes, c'est une pauvre espèce ! pour qui l'examine, elle est plus comique que haïssable.
Marivaux ; La surprise de l'amour, le 3 mai 1722.

Rarement les femmes quittent leurs amants pour ne plus aimer, c'est toujours pour en aimer un autre : La simple infidélité serait insipide et ne tenterait pas une femme sans l'assaisonnement de la perfidie.
Marivaux ; La surprise de l'amour, le 3 mai 1722.

Il y a beaucoup de femmes qui seraient fort aimables, si elles pouvaient oublier un peu qu'elles le sont.
Marivaux ; La vie de Marianne (1740)

Dans le mariage, il faut, pour bien vivre ensemble, que la volonté d'un mari s'accorde avec celle de sa femme. Mais cela est difficile, car, de ces deux volontés, il y en a toujours une qui va de travers, et c'est assez la manière d'aller des volontés d'une femme.
Marivaux ; Serments indiscrets, I, V, le 8 juin 1732.

Rien ne rend si aimable que de se croire aimé.
Marivaux ; Le paysan parvenu (1735)

Mari jaloux, femme en courroux, ferme sur nous grille et verrous.
Marivaux ; Triomphe de Plutus, le 22 avril 1728.

Un mari porte un masque avec le monde, et une grimace avec sa femme.
Marivaux ; Jeu de l'amour et du hasard, I, 2 (1730)

Je connais mon sexe ; il n'a rien de prodigieux que sa coquetterie.
Marivaux ; La double inconstance, I, 2 (1723)

La vertu, quand on l'aime, porte de nos bienfaits le salaire elle-même.
Marivaux ; Annibal, V, 4 - 16 décembre 1720.

Le faible, s'il était juge du plus fort, aurait toujours raison, et l'autre toujours tort.
Marivaux ; Annibal, II, 3 - 16 décembre 1720.

L'amour pour être durable a besoin de réciprocité, il meurt promptement quand il n'est pas partagé.
Marivaux ; La réunion des amours (1731)

C'est faire une bonne action que de tenter d'en faire une.
Marivaux ; L'Île de la raison (1727)

Le négligé est une abjuration simulée de coquetterie.
Marivaux ; Lettres sur les habitants de Paris (1717-1718)

La coquette ne sait que plaire, et ne sait pas aimer, voilà pourquoi on l'aime tant.
Marivaux ; Lettres sur les habitants de Paris (1717-1718)

Le vice est comme l'amant chéri de l'âme.
Marivaux ; Lettres sur les habitants de Paris (1717-1718)

Mon Dieu, que les hommes ont de talents pour ne rien valoir !
Marivaux ; La vie de Marianne (1740)

Moi l'épouser ! Je t'assure que non, c'est bien assez qu'il m'épouse.
Marivaux ; L'école des mères, VI (1732)

Bien écouter, c'est presque répondre.
Marivaux ; Le paysan parvenu (1735)

La femme qui n'est plus coquette, c'est une femme qui a cessé d'être.
Marivaux ; Pièces détachées (1754)

La retraite et le célibat, voilà toute mon ambition.
Marivaux ; Le paysan parvenu (1735)

Il n'y a rien de si trompeur que la mine des gens.
Marivaux ; La double inconstance (1723)

La liste des auteurs populaires :