Martine Le Coz

Notre citation favorite :

La citation favorite

Martine Le Coz a dit :
Je rêve de vos rêves, je désire vos lointains.

Les 21 citations de Martine Le Coz :

Je verse mon âme dans la vôtre, ne la refusez pas.
Martine Le Coz ; Céleste, Prix Renaudot en 2001.

Il n'est pas de génie dans les facultés séparées.
Martine Le Coz ; La beauté (2000)

Dieu est le géomètre de toutes les perspectives.
Martine Le Coz ; Le Jardin d'Orient (2008)

L'avidité et la paresse : deux péchés capitaux.
Martine Le Coz ; Nos lointains et nos proches (2004)

La pauvreté est comme une maladie qui crispe l'âme.
Martine Le Coz ; Gilles de Raiz, La confession imaginaire (1989)

Les pauvres ont de petits soucis, nourrissent de petites ambitions et ne connaissent que de petites joies.
Martine Le Coz ; Gilles de Raiz, La confession imaginaire (1989)

Le mensonge est père d'une multitude.
Martine Le Coz ; Gilles de Raiz, La confession imaginaire (1989)

L'amour, voici l'intelligence suprême, qui relie le début et la fin.
Martine Le Coz ; Gilles de Raiz, La confession imaginaire (1989)

Une femme digne de l'amour aide un homme à être fidèle à soi.
Martine Le Coz ; Nos lointains et nos proches (2004)

L'être insatiable mûrit lentement, ni joie ni souffrance ne le comblent jamais.
Martine Le Coz ; Céleste, Prix Renaudot en 2001.

Faute d'amour, l'humanité a le vice en partage.
Martine Le Coz ; La palette du jeune Turner (1993)

Chaque homme vaut sa vie, et la liberté est son irrésistible vocation.
Martine Le Coz ; Céleste, Prix Renaudot en 2001.

La douceur, c'est la plénitude de la force.
Martine Le Coz ; Nos lointains et nos proches (2004)

L'amour déborde, c'est sa nature ; l'amour ne lésine pas.
Martine Le Coz ; Céleste, Prix Renaudot en 2001.

Mon audace a soif de votre courage.
Martine Le Coz ; Céleste, Prix Renaudot en 2001.

Je vous donne ma jeunesse, mon espérance illimitée. Ensemble, nous braverons tout.
Martine Le Coz ; Céleste, Prix Renaudot en 2001.

Je rêve de vos rêves, je désire vos lointains.
Martine Le Coz ; Céleste, Prix Renaudot en 2001.

J'ai besoin de la lumière qui vous brûle.
Martine Le Coz ; Céleste, Prix Renaudot en 2001.

Un peu de mystère, et l'espérance clignote.
Martine Le Coz ; Céleste, Prix Renaudot en 2001.

On ne peut réduire les hommes à leur physionomie.
Martine Le Coz ; Céleste, Prix Renaudot en 2001.

J'aperçois votre beauté, je devine votre bonté.
Martine Le Coz ; Céleste, Prix Renaudot en 2001.