Miguel de Cervantes Saavedra

Quelques mots sur l'auteur :

Miguel de Cervantes

Dramaturge, poète et romancier espagnol, Miguel de Cervantes Saavedra est né le 29 septembre 1547 à Alcalá de Henares dans la Communauté autonome de Madrid. Miguel de Cervantes meurt du diabète le 23 avril 1616 à Madrid.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipedia.

Les 74 citations de Miguel de Cervantes :

Quand la femme ne sert plus de marmite, elle sert de couvercle.
Miguel de Cervantès ; Le petit-fils de Sancho Panza (1613)

Un soupçon faux ou vrai met à bout la patience ; la jalousie tue d'une pointe cruelle.
Miguel de Cervantès ; L'ingénieux hidalgo Don Quichotte (1605)

Je ne suis pas rivière pour ne pas revenir en arrière.
Miguel de Cervantès ; Le petit-fils de Sancho Panza (1613)

Qui se repent est digne de pardon.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, XXIII (1605)

L'orgueil presque toujours suit le vice ; l'humilité pare la vertu.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, XXXVI (1605)

Quand une fille perd sa virginité, elle perd un bijou qu'elle ne retrouvera plus.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, XLIV (1615)

Dis-moi qui tu fréquentes, et je te dirai qui tu es.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, X (1605)

À porte close, le diable s'en retourne.
Miguel de Cervantès ; Le petit-fils de Sancho Panza (1613)

Avec un bâton le bon devient méchant, et le méchant pire.
Miguel de Cervantès ; Le petit-fils de Sancho Panza (1613)

La poésie est une belle et jeune fille, chaste, honnête, toujours discrète, spirituelle, solitaire et retirée, qui se retient dans les bornes de la plus stricte discrétion. La poésie est l'amie de la solitude ; les ruisseaux la divertissent, les prairies la consolent, les arbres la désennuient, les fleurs la réjouissent, et, finalement, elle charme et instruit par ses merveilleux mots tous ceux qui la fréquentent.
Miguel de Cervantès ; La bohémienne de Madrid (1602)

Les amants qui vous témoignent de la jalousie sont des simples d'esprit ou des présomptueux.
Miguel de Cervantès ; La bohémienne de Madrid (1602)

La liberté doit marcher sans embarras, sans ennuis, et ne doit être ni étouffée, ni troublée par les soucis de la jalousie.
Miguel de Cervantès ; La bohémienne de Madrid (1602)

Les exploits du téméraire s'attribuent plutôt à la bonne fortune qu'à son courage.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, XXVIII (1615)

L'ami par intêret, c'est une hirondelle sur le toit.
Miguel de Cervantès ; Nouvelles exemplaires (1613)

La diligence est la mère de la bonne fortune.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, I, XLVI (1605)

On ne met pas un clou à la roue de la fortune.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, XIX (1605)

Pour le mal d'hier, il n'y a pas de remède demain.
Miguel de Cervantès ; Le petit-fils de Sancho Panza (1613)

Les sottises du riche sont des sentences.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, XLIII (1605)

Derrière la croix se tient le diable.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, I, VI (1605)

Un homme déshonoré est pire qu'un homme mort.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, I, XXXIII (1605)

Les proverbes sont de courtes maximes tirées d'une longue expérience.
Miguel de Cervantès ; Le petit-fils de Sancho Panza (1613)

La meilleure fondation du monde, c'est l'argent.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, XX (1615)

On ne cueille pas en verjus la grappe de raisin.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, II, XXXVIII (1615)

La jalousie est le tyran du royaume de l'amour.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, I, XIV (1605)

L'amour n'a pas de meilleur ministre que l'occasion.
Miguel de Cervantès ; Don Quichotte, I, XXXIV (1605)