Milan Kundera

Quelques mots sur l'auteur :

Milan Kundera

Écrivain, essayiste et romancier français d'origine tchécoslovaque né le 1er avril 1929 à Brno en Tchéquie. Domicilié en France depuis 1975, Milan Kundera obtient la nationalité française le 1er juillet 1981, il écrit depuis cette date toutes ses œuvres en français.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 69 citations de Milan Kundera :

Le véritable amour est absolument sourd à ce que peut dire le reste du monde, c'est justement à cela qu'on le reconnaît.
Milan Kundera ; Œuvre (2011)

La vieillesse est une période de la vie où l'âge adulte appartient déjà au passé.
Milan Kundera ; L'art du roman (1986)

Nos amis sont notre miroir, notre mémoire ; on n'exige rien d'eux, si ce n'est qu'ils astiquent de temps en temps ce miroir pour que l'on puisse s'y regarder.
Milan Kundera ; L'identité (1998)

Entre la vérité et l'ami, je choisis toujours l'ami.
Milan Kundera ; L'identité (1998)

La tendresse prend naissance à l'instant où nous sommes rejetés sur le seuil de l'âge adulte et où nous nous rendons compte avec angoisse des avantages de l'enfance que nous ne comprenions pas quand nous étions enfants.
Milan Kundera ; L'art du roman (1986)

On se résigne à perdre un amour pour une raison ; on ne se pardonnera jamais de l'avoir perdu sans raison aucune.
Milan Kundera ; L'art du roman (1986)

Un homme qui vieillit, et dont la fin approche, n'a plus de temps à perdre avec des souvenirs.
Milan Kundera ; L'ignorance (2003)

Si nous ne pouvons changer le monde, changeons du moins notre propre vie et vivons-là librement.
Milan Kundera ; La vie est ailleurs (1973)

Qui est capable de trahir Dieu, est cent fois plus capable de trahir un homme !
Milan Kundera ; Risibles amours (1968)

Le véritable amour a toujours raison, même s'il a tort.
Milan Kundera ; L'immortalité (1990)

Être aimé sans mérite, c'est la preuve d'un vrai amour.
Milan Kundera ; La lenteur (1995)

Quand un homme est excessivement satisfait, le sommeil vient à lui comme une récompense.
Milan Kundera ; La vie est ailleurs (1969)

Il en va de l'érotisme comme de la danse : l'un des partenaires se charge toujours de conduire l'autre.
Milan Kundera ; L'immortalité (1990)

La tendresse, c'est la tentative de créer un espace artificiel où l'autre doit être traité comme enfant.
Milan Kundera ; La vie est ailleurs (1969)

La tendresse, c'est la frayeur que nous inspire l'âge adulte.
Milan Kundera ; La vie est ailleurs (1969)

Le sens de la vie, c'est justement de s'amuser avec la vie.
Milan Kundera ; Risibles amours (1968)

Un maître qui est un crétin mérite le sort des crétins.
Milan Kundera ; Jacques et son maître (1981)

Si l'on n'était responsable que des choses dont on a conscience, tous les imbéciles seraient d'avance absous de toute faute.
Milan Kundera ; Risibles amours (1968)

Ah ! quelle horreur ! nous rêvons d'avance la mort de ceux que nous aimons !
Milan Kundera ; L'insoutenable légèreté de l'être (1984)

Le présent, ce point invisible, ce néant qui avance lentement vers la mort.
Milan Kundera ; Le livre du rire et de l'oubli (1978)

La religion et l'humour sont incompatibles.
Milan Kundera ; Les testaments trahis (1993)

Il y a des idées qui sont comme un attentat.
Milan Kundera ; L'insoutenable légèreté de l'être (1984)

Comme on est sans défense devant la flatterie !
Milan Kundera ; L'insoutenable légèreté de l'être (1984)

Qui cherche l'infini n'a qu'à fermer les yeux !
Milan Kundera ; L'insoutenable légèreté de l'être (1984)

Ne pouvoir vivre qu'une vie, c'est comme ne pas vivre du tout.
Milan Kundera ; L'insoutenable légèreté de l'être (1984)