Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière (2)

Les citations de Molière :

Il n'est rien tel en ce monde que de se contenter.
Molière ; Dom Juan ou le Festin de pierre, I, 2 (1665)

Caprice, au mariage encore peut porter préjudice.
Molière ; L'Étourdi ou les Contretemps, I, 9 (1653)

En peu de temps parfois on fait bien du chemin.
Molière ; L'Étourdi ou les Contretemps, II, 4 (1653)

Une femme d'esprit est un diable en intrigue, et dès que son caprice a prononcé tout bas l'arrêt de notre honneur, il faut passer le pas.
Molière ; L'école des femmes, décembre 1662.

Un cœur jeune et tendre est fait pour se rendre.
Molière ; Psyché, le 17 janvier 1671.

Mieux vaut être cocu que trépassé.
Molière ; Sganarelle, XVII, 436 (1660)

Les dieux ne sont point faits comme se les fait le vulgaire.
Molière ; La princesse d'Élide, II, 1, le 8 mai 1664.

Les divinités ne jettent leurs regards que sur les volontés.
Molière ; Mélicerte, II, 3 (1666)

Il n'y a en amour que les honteux qui perdent.
Molière ; Les amants magnifiques, I, 1 (1670)

La sagesse de la jeunesse, c'est de savoir jouir de ses appas.
Molière ; Psyché, prologue (1671)

Quand deux cœurs s'aiment bien, tout le reste n'est rien.
Molière ; Monsieur de Pourceaugnac (1669)

La profession d'hypocrite a de merveilleux avantages.
Molière ; Dom Juan ou le Festin de pierre, V, 2 (1665)

J'aime mieux un vice commode qu'une fatigante vertu.
Molière ; Amphitryon, I, 4, 681-682 (1668)

L'hypocrisie est un vice à la mode, et tous les vices à la mode passent pour vertus.
Molière ; Dom Juan ou le Festin de pierre, V, 2 (1665)

Votre sexe n'est là que pour la dépendance : du côté de la barbe est la toute-puissance.
Molière ; L'école des femmes, décembre 1662.

Peste ! où prend mon esprit toutes ces gentillesses ?
Molière ; Amphitryon, I, 1, Sosie (1668)

En amour, c'est le coeur qui fait tout.
Molière ; Mélicerte, II, III (1666)

La faiblesse humaine est d'avoir des curiosités d'apprendre ce qu'on ne voudrait pas savoir.
Molière ; Amphitryon, II, 3, Sosie (1668)

Tout le plaisir de l'amour est dans le changement.
Molière ; Dom Juan ou le Festin de pierre, I, 2 (1665)

En aimant, on est payé de mille maux par un heureux moment.
Molière ; Psyché, III, 4, le 17 janvier 1671.

Que peut-on mieux faire qu'aimer et que plaire ? C'est un soin charmant, que l'emploi d'un amant.
Molière ; Psyché, III, 4, le 17 janvier 1671.

Plus on a de quoi charmer, plus on doit à l'Amour.
Molière ; Psyché, III, 4, le 17 janvier 1671.

Aimable jeunesse suivez la tendresse ; joignez aux beaux jours la douceur des Amours.
Molière ; Psyché, le 17 janvier 1671.

Les femmes sont plus chastes des oreilles que de tout le reste du corps.
Molière ; La Critique de l'école des femmes.

Si c'est votre façon d'aimer, je vous prie de me haïr.
Molière ; Le Sicilien, VI, le 14 février 1667.

Ses citations classées par œuvres :