Nicolas Boileau (2)

Quelques citations de Nicolas Boileau :

Le plus fou souvent est le plus satisfait.
Nicolas Boileau ; Satire IV, À M. l'abbé Le Vayer (1664)

Souvent de tous nos maux la raison est le pire.
Nicolas Boileau ; Satire IV, À M. l'abbé Le Vayer (1664)

Chacun pour soi-même est toujours trop indulgent.
Nicolas Boileau ; Satire IV, À M. l'abbé Le Vayer (1664)

Tous les hommes sont fous, et malgré tous leurs soins, ne diffèrent entre eux que du plus ou du moins.
Nicolas Boileau ; Satire IV, À M. l'abbé Le Vayer (1664)

L'homme le moins sage croit toujours avoir la sagesse.
Nicolas Boileau ; Satire IV, À M. l'abbé Le Vayer (1664)

Le plus sage est celui qui ne pense point l'être.
Nicolas Boileau ; Satire IV, À M. l'abbé Le Vayer (1664)

Hâtons-nous de vivre, le temps fuit, et nous entraîne avec lui.
Nicolas Boileau ; Épître III, À M. Arnault (1673)

La vertu se contente, et vit à peu de frais.
Nicolas Boileau ; Épître V, À M. De Guilleragues (1674)

L'argent en honnête homme érige un scélérat.
Nicolas Boileau ; Épître V, À M. De Guilleragues (1674)

C'est l'erreur que je fuis, c'est la vertu que j'aime.
Nicolas Boileau ; Épître V, À M. De Guilleragues (1674)

Qui vit content de rien possède toute chose.
Nicolas Boileau ; Épître V, À M. De Guilleragues (1674)

À soi-même incommode, l'homme change à tout moment d'esprit comme de mode.
Nicolas Boileau ; Satire VIII, À M. M*** docteur de Sorbonne (1667)

L'or même à la laideur donne un teint de beauté ; mais tout devient affreux avec la pauvreté.
Nicolas Boileau ; Satire VIII, À M. M*** docteur de Sorbonne (1667)

Quiconque est riche est tout ; sans sagesse, il est sage.
Nicolas Boileau ; Satire VIII, À M. M*** docteur de Sorbonne (1667)

L'homme, il va du blanc au noir, il condamne au matin ses sentiments du soir.
Nicolas Boileau ; Satire VIII, À M. M*** docteur de Sorbonne (1667)

Le plus sot animal, à mon avis, c'est l'homme.
Nicolas Boileau ; Satire VIII, À M. M*** docteur de Sorbonne (1667)

Médire est un méchant métier.
Nicolas Boileau ; Satire VII, Sur le genre satirique (1663)

Il faut avec les grands un peu de retenue.
Nicolas Boileau ; Satire V, À M. Le marquis de Dangeau (1665)

L'ignorance vaut mieux qu'un savoir affecté.
Nicolas Boileau ; Épître IX, Au marquis de Seignelay (1675)

La vertu sans argent est un meuble inutile.
Nicolas Boileau ; Épître V, À M. De Guilleragues (1674)

N'imite point ces fous dont la sotte avarice va de ses revenus engraisser la justice.
Nicolas Boileau ; Épître II, À M. l'abbé Des Roches (1669)

L'esprit lasse aisément, si le cœur n'est sincère.
Nicolas Boileau ; Épître IX, Au marquis de Seignelay (1675)

Pour paraître honnête homme, il faut l'être.
Nicolas Boileau ; Satire XI, À M. Valincour (1698)

Mon cœur, toujours conduisant mon esprit, ne dit rien aux lecteurs qu'à soi-même il n'ait dit.
Nicolas Boileau ; Épître IX, Au marquis de Seignelay (1675)

Rien n'est beau que le vrai : le vrai seul est aimable.
Nicolas Boileau ; Épître IX, Au marquis de Seignelay (1675)

Ses citations classées par œuvres :