Nicolas Boileau, dit aussi Boileau-Despréaux

Quelques mots sur l'auteur :

Nicolas Boileau

Écrivain, poète et critique français, Nicolas Boileau est né le 1er novembre 1636 à Crosne dans le département de l'Essonne. Il est élu à l'Académie française le 24 avril 1684 (fauteuil N°1). Nicolas Boileau meurt à l'âge de 74 ans le 11 mars 1711 à Paris.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 57 citations de Nicolas Boileau :

L'équivoque est la mère de la plupart de nos sottises.
Nicolas Boileau ; Pensées et maximes (1711)

Chacun cherche pour plaire un visage emprunté.
Nicolas Boileau ; Épître IX, Au marquis de Seignelay (1675)

La mollesse amène la fausse vanité.
Nicolas Boileau ; Épître IX, Au marquis de Seignelay (1675)

Le faux est toujours fade, ennuyeux, languissant.
Nicolas Boileau ; Épître IX, Au marquis de Seignelay (1675)

La simplicité plaît sans étude et sans art.
Nicolas Boileau ; Épître IX, Au marquis de Seignelay (1675)

Un cœur noble ne s'applaudit point des qualités d'autrui.
Nicolas Boileau ; Épître IX, Au marquis de Seignelay (1675)

Tout flatteur endort au son de ses paroles.
Nicolas Boileau ; Épître IX, Au marquis de Seignelay (1675)

Tout éloge imposteur blesse une âme sincère.
Nicolas Boileau ; Épître IX, Au marquis de Seignelay (1675)

La pédante est celle qui parle, et jamais ne dit rien.
Nicolas Boileau ; Satire X, Les femmes (1693)

Qui toujours parle, et ne dis jamais rien ; il en est des milliers, dont ma bouche se lasse.
Nicolas Boileau ; Satire X, Les femmes (1693)

En des fureurs que les plaintes aigrissent, des femmes battent leurs enfants en l'époux qu'elles haïssent.
Nicolas Boileau ; Satire X, Les femmes (1693)

Qui veut, vingt ans après le sacrement, exiger d'un mari le respect d'un amant ?
Nicolas Boileau ; Satire X, Les femmes (1693)

Qui t'aime le matin, te hait le soir.
Nicolas Boileau ; Satire X, Les femmes (1693)

On ne peut toujours travailler, prier, lire ; mais mieux vaut s'occuper à jouer qu'à médire.
Nicolas Boileau ; Satire X, Les femmes (1693)

Secret - Il vaut mieux le souffrir que de le dévoiler.
Nicolas Boileau ; Satire X, Les femmes (1693)

Poésie - Tous les vers sont bons, pourvu qu'ils soient nouveaux.
Nicolas Boileau ; Satire X, Les femmes (1693)

Combien n'a-t-on point vu de belles aux doux yeux, avant le mariage anges si gracieux, tout à coup se changeant en bourgeoises sauvages, vrais démons apporter l'enfer dans leurs ménages.
Nicolas Boileau ; Satire X, Les femmes (1693)

Il n'est point de repos, ni de paix, avec une coquette.
Nicolas Boileau ; Satire X, Les femmes (1693)

Adultère - D'un doux accueil ; l'un est payé d'un mot, l'autre d'un clin d'œil !
Nicolas Boileau ; Satire X, Les femmes (1693)

Quelle joie de s'entendre appeler petit cœur, ou mon bon ! de voir autour de soi croître dans sa maison, sous les paisibles lois d'une agréable mère, de petits citoyens dont on croît être le père !
Nicolas Boileau ; Satire X, Les femmes (1693)

L'honneur est comme une île escarpée et sans bords ; on n'y peut plus y rentrer dès qu'on en est dehors.
Nicolas Boileau ; Satire X, Les femmes (1693)

Dans le crime, il suffit qu'une fois on débute ; une chute toujours attire une autre chute.
Nicolas Boileau ; Satire X, Les femmes (1693)

L'homme en ses passions toujours errant sans guide, a besoin qu'on lui mette et le mors et la bride.
Nicolas Boileau ; Satire X, Les femmes (1693)

Ainsi que ses chagrins l'hymen a ses plaisirs ; quelle joie, quelle douceur extrême, de se voir caressé d'une épouse qu'on aime !
Nicolas Boileau ; Satire X, Les femmes (1693)

Le plus fou souvent est le plus satisfait.
Nicolas Boileau ; Satire IV, À M. l'abbé Le Vayer (1664)

Ses citations classées par œuvres :