Publius Ovidius Naso, dit Ovide (2)

Les citations de Ovide :

En amour, les larmes valent les discours les plus éloquents.
Ovide ; Les remèdes à l'amour - env. 10 ap. J.-C.

Se borner à parler sans cesse de son amour, pauvre moyen pour réussir ! Si les discours flattent les femmes, les actions seules ont le pouvoir de les convaincre.
Ovide ; Fragments - Ier siècle.

Plus on boit, plus on a soif.
Ovide ; Fasti, I, 216 - env. 3 ap. J.-C.

C'est l'élégance simple qui nous charme.
Ovide ; Conseils aux femmes - Ier siècle.

La femme chaste est celle qui n'a pas été sollicitée.
Ovide ; Les amours, IV, VIII, 43 - env. 15 av. J.-C.

Les pleurs ont aussi leur volupté.
Ovide ; Les tristes, III, III, 27 - env. 9 ap. J.-C.

L'usage fait briller le métal.
Ovide ; Epistulea ex Ponto, IV, X, 5 - env. 13 ap. J.-C.

L'évenement juge les actes.
Ovide ; Les héroïdes, II, 85 - env. 10 av. J.-C.

L'amour a plus d'un style, on plaît quand on varie.
Ovide ; L'art d'aimer - env. 2 ap. J.-C.

L'amour le plus vif meurt faute d'espérance ! Osez tout, armez-vous d'une noble assurance.
Ovide ; L'art d'aimer - env. 2 ap. J.-C.

Du chemin déjà fait sans être curieux, sur celui qui vous reste ayez toujours les yeux.
Ovide ; Les métamorphoses, I - env. 7 av. J.-C.

Le mal veut plus de soins, mais n'est pas sans remède.
Ovide ; Les métamorphoses, I - env. 7 av. J.-C.

Les années nous viennent sans bruit.
Ovide ; Les fastes - env. 10 ap. J.-C.

Un peu d'amour et de douceur font naître amoureuse langueur.
Ovide ; L'art d'aimer - env. 2 ap. J.-C.

Ce que deux veulent n'échoue pas.
Ovide ; Les amours, II, III, 16 - env. 15 av. J.-C.

Ne mange pas ton blé en herbe.
Ovide ; Les héroïdes, XVII, 263 - env. 10 av. J.-C.

Il y a autant de douleurs dans l'amour que de coquillages sur la plage.
Ovide ; L'art d'aimer, II, 519 - env. 2 ap. J.-C.

L'amour et la toux ne se peuvent cacher.
Ovide ; Les héroïdes, XII, 37 - env. 10 av. J.-C.

Le feu couvert est le plus ardent.
Ovide ; Les métamorphoses, IV, 64 - env. 7 av. J.-C.

La majesté et l'amour n'habitent pas la même demeure.
Ovide ; Les métamorphoses, II, 846 - env. 7 av. J.-C.

La nuit ne connaît pas la honte.
Ovide ; Les amours, I, 6, 60 - env. 15 av. J.-C.

Garde-toi, dérobant le baiser sur sa bouche, que trop d'emportement parfois ne l'effarouche.
Ovide ; L'art d'aimer - env. 2 ap. J.-C.

Reviens plus ardent aux combats amoureux, que ta fidélité se prouve par tes feux.
Ovide ; L'art d'aimer - env. 2 ap. J.-C.

Novices en amour, pour vous dans ce poème, j'enseigne l'art d'aimer : qu'on me lise et qu'on aime.
Ovide ; L'art d'aimer - env. 2 ap. J.-C.

La nuit, toutes les femmes sont belles.
Ovide ; L'art d'aimer - env. 2 ap. J.-C.