Pétrone

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Pétrone

Écrivain, satiriste et poète latin, Pétrone est l'auteur présumé du Satyricon. Le Satyricon est un roman satirique écrit en latin, considéré comme l'un des premiers romans de la littérature mondiale, il mêle vers et prose, latin classique et vulgaire.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 36 citations de Pétrone :

Outrager qui vous invitez à votre table, c'est manquer aux lois de l'hospitalité.
Pétrone ; Satyricon, XCIII - env. 60 ap. J.-C.

L'obstacle ajoute un lustre à la victoire.
Pétrone ; Satyricon, XCIII - env. 60 ap. J.-C.

La mort est le terme de tout ce qui existe ; le tombeau est pour tous le dernier asile.
Pétrone ; Satyricon, CXI - env. 60 ap. J.-C.

Quiconque a des écus, tout sourit à ses vœux.
Pétrone ; Satyricon, CXXXVII - env. 60 ap. J.-C.

Rien n'est plus ridicule qu'une sévérité affectée.
Pétrone ; Satyricon, CXXXII - env. 60 ap. J.-C.

Rien n'est plus absurde que de sots préjugés.
Pétrone ; Satyricon, CXXXII - env. 60 ap. J.-C.

L'amour méprisé veut venger son outrage.
Pétrone ; Satyricon, CVIII - env. 60 ap. J.-C.

Il n'est pas juste que l'innocent paie pour le coupable.
Pétrone ; Satyricon, CII - env. 60 ap. J.-C.

Nous n'estimons que les biens dont les autres nous envient la possession.
Pétrone ; Satyricon, C - env. 60 ap. J.-C.

Tu vois les poux sur autrui, tu ne vois pas les tiques sur toi-même.
Pétrone ; Satyricon - env. 60 ap. J.-C.

Pour triompher de votre chagrin, appelez votre raison au secours.
Pétrone ; Satyricon, C - env. 60 ap. J.-C.

La colère prend racine dans un esprit grossier, mais elle effleure une âme éclairée.
Pétrone ; Satyricon, XCIX - env. 60 ap. J.-C.

La mort ne fait jamais attendre au malheureux qui la cherche.
Pétrone ; Satyricon, XCIV - env. 60 ap. J.-C.

Tu as conquis mon cœur, je t'aime.
Pétrone ; Satyricon, XCIV - env. 60 ap. J.-C.

On méprise les jouissances faciles, et on se passionne pour celles interdites.
Pétrone ; Satyricon, CXIII - env. 60 ap. J.-C.

On fait plus de cas des dons du corps que de ceux de l'esprit.
Pétrone ; Satyricon, XCII - env. 60 ap. J.-C.

La pauvreté est la sœur du génie.
Pétrone ; Satyricon, LXXXIV - env. 60 ap. J.-C.

L'ami qu'à son gré la fortune conduit, nous sourit avec elle, avec elle nous fuit.
Pétrone ; Satyricon, LXXXII - env. 60 ap. J.-C.

Un appétit satisfait éveille de nouveaux désirs.
Pétrone ; Satyricon, CXII - env. 60 ap. J.-C.

Défaites-vous d'une erreur trop commune.
Pétrone ; Satyricon, CXI - env. 60 ap. J.-C.

Il n'y a pas de femme qu'une passion nouvelle ne puisse porter aux plus grands excès.
Pétrone ; Satyricon, CX - env. 60 ap. J.-C.

Les premiers à fuir sont nos premiers beaux ans.
Pétrone ; Satyricon, CIX - env. 60 ap. J.-C.

Outrager un ami, c'est presqu'un parricide.
Pétrone ; Satyricon, CVII - env. 60 ap. J.-C.

Il n'est point d'obstacle dont ne triomphe une audace persévérante.
Pétrone ; Satyricon, LXXXVII - env. 60 ap. J.-C.

L'or des vaincus enrichit le vainqueur.
Pétrone ; Satyricon, LXXXIII - env. 60 ap. J.-C.