Philippe Pierre Louis Bouvard (2)

Notre citation favorite :

Philippe Bouvard

Philippe Bouvard a dit :
Il n'y a que l'argent qui aide à oublier qu'on n'est pas riche.

Les meilleures citations de Philippe Bouvard :

Supposition : Hypothèse que l'on tente d'introduire par voie mentale.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)

Suffisant : Comportement de quelqu'un qui se croit nécessaire.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)

La modestie est l'art de faire dire par d'autres tout le bien que l'on pense de soi-même.
Philippe Bouvard ; Maximes au minimum (1984)

La modestie est, par définition, le seul sentiment qui cesse d'exister à l'instant où on commence à l'évoquer.
Philippe Bouvard ; Maximes au minimum (1984)

On appelle « mauvaise foi » les convictions d'autrui qu'on ne partage pas.
Philippe Bouvard ; Maximes au minimum (1984)

La religion est un tranquillisant métaphysique fabriqué par les laboratoires du culte, médicament assez puissant pour faire croire, contre toute évidence, à des gens qui vont perdre la vie qu'ils ne seront pas ensuite complètement morts.
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)

Les gens qui ne savent pas rire à la fin d'un enterrement font rarement de vieux os.
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)

Une certitude est une idée dont on n'a pas eu le temps de se défaire.
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)

Honneurs : Récompensent les mérites. Parfois, ils les remplacent.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)

Honnêteté : Seule méthode pour escroquer deux fois le même client.
Philippe Bouvard ; Bouvard de A à Z (2014)

J'ai souvent été déçu par les hommes, parfois aussi par les femmes, mais rarement par le travail, et jamais par les chiens.
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)

Le temps qu'il fait ou qu'il va faire est devenu plus important que les problèmes de notre temps.
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)

Les marins côtiers savent ce que les play-boys ignorent : c'est dans la drague qu'on touche le plus souvent le fond.
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)

Si l'amour est parfois dangereux et souvent décevant, c'est parce qu'il refuse, par définition, de se méfier d'apparences pas toujours trompeuses.
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)

La confidence est l'imperméable de la femme exhibitionniste.
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)

Le mariage n'empêche pas les sentiments qu'on éprouve à l'égard d'autres que son conjoint.
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)

Étrangeté du comportement : deux jambes de femme suffisent à faire sortir un homme du droit chemin.
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)

L'amour est un sentiment si fort qu'il permet d'oublier toutes les raisons qu'on aurait de ne pas aimer.
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)

Un homme fidèle est un homme qui refuse à la dame de ses pensées le suprême satisfecit d'une bonne appréciation comparative.
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)

La preuve que l'amour relève du théâtre : après la scène d'exposition il faut passer à l'acte.
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)

Je rêve parfois de créatures somptueuses célébrant la perte de leur virginité comme de vraies inaugurations avec buffet, discours et cordon symbolique.
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)

L'impôt est une ressource gouvernementale illimitée puisque la pression fiscale s'aligne sur les besoins des administrations et jamais sur les moyens des contribuables.
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)

Quand le plafond baisse il vaut mieux habiter près d'une Bourse que d'un aéroport : les petits porteurs font moins de bruit que les gros.
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)

Alors qu'on jette désormais les chaussettes trouées, les bas de laine n'espèrent toujours qu'en la reprise.
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)

La fortune résultant de la différence entre dépenses et recettes, les riches encaissent plus volontiers qu'ils ne décaissent. C'est même à cette particularité qu'ils se reconnaissent des pauvres, qui, eux, n'ont nul crédit à espérer.
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)

Les riches souhaitent être de plus en plus riches, les pauvres ont cessé d'accepter la pauvreté, d'où le malaise.
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)

Heureux les pauvres, qui ne sont aimés que pour eux-mêmes !
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)

Il n'y a que l'argent qui aide à oublier qu'on n'est pas riche.
Philippe Bouvard ; Mille et une pensées (2005)