Les citations de Plaute (3)

Les plus belles citations de Plaute :

Au moment de manger, nul ne doit avoir vergogne.
Plaute ; Trinummus - IIe s. av. J.-C.

Les lois sont les esclaves de la coutume.
Plaute ; Trinummus - IIe s. av. J.-C.

La tunique est plus près que le pallium.
Plaute ; Trinummus - IIe s. av. J.-C.

À bon entendeur, il ne faut qu'une parole.
Plaute ; Le Persan - IIe s. av. J.-C.

Les ennuis viennent plus vite que ne se réalisent les désirs.
Plaute ; Un prisonnier bénévole - IIe s. av. J.-C.

Ce qu'on nous conseille le plus est ce qui nous plaît le moins.
Plaute ; Trinummus - IIe s. av. J.-C.

Il faut battre le fer pendant qu'il est chaud.
Plaute ; Phoenulus - IIe s. av. J.-C.

La femme qui a le meilleur parfum est celle qui n'est pas parfumée.
Plaute ; Mostellaria - IIe s. av. J.-C.

Si tu fais quelque chose, fais-le.
Plaute ; Soldat fanfaron - IIe s. av. J.-C.

Conseiller, c'est presque aider.
Plaute ; Charançon - IIe s. av. J.-C.

Un proverbe, quand il vient à propos, est toujours bon à entendre.
Plaute ; Pœnulus - IIe s. av. J.-C.

Les faits parlent d'eux-mêmes.
Plaute ; L'Aululaire - IIe s. av. J.-C.

Il n'y a pas de curieux qui ne soit malveillant.
Plaute ; Stichus - IIe s. av. J.-C.

On ne peut dépouiller un homme nu.
Plaute ; Asinaria - IIe s. av. J.-C.

Il est plus facile de commencer que de finir.
Plaute ; Phoenulus - IIe s. av. J.-C.

Eût-il tort, le maître a toujours raison.
Plaute ; Les captifs - IIe s. av. J.-C.

On préfère un compliment menteur à une critique sincère.
Plaute ; Mostellaria - IIe s. av. J.-C.

Il n'est point de fuite pour les méfaits.
Plaute ; Les captifs - IIe s. av. J.-C.

C'est perdre son temps que de me répéter ce dont je me souviens fort bien.
Plaute ; Les captifs - IIe s. av. J.-C.

L'or n'est bien souvent qu'un mauvais conseiller.
Plaute ; Les captifs - IIe s. av. J.-C.

Rien n'est plus doux que de bien mener sa barque tout en contribuant au bonheur public.
Plaute ; Les captifs - IIe s. av. J.-C.

En toutes choses, le plus sage est de tenir un juste milieu.
Plaute ; Casina - IIe s. av. J.-C.

L'homme adultère laboure le champ d'autrui, et laisse le sien inculte.
Plaute ; Asinaria - IIe s. av. J.-C.

L'homme est un loup pour l'homme.
Plaute ; La comédie des ânes - IIe s. av. J.-C.

Pour gagner de l'argent, il faut en dépenser.
Plaute ; Asinaria - IIe s. av. J.-C.