Plutarque (2)

Les citations de Plutarque :

Mentir est le fait des esclaves.
Plutarque ; Œuvres morales - Ier s. ap. J.-C.

Toutes femmes sont une quand la chandelle est éteinte.
Plutarque ; Œuvres morales - Ier s. ap. J.-C.

Une bonne éducation est la source et la racine d'une vie vertueuse.
Plutarque ; L'éducation des enfants - Ier s. ap. J.-C.

Il faut déraciner de son cœur l'amour-propre et la bonne opinion de soi-même : ce sont là nos premiers adulateurs, qui, ouvrant la porte aux flatteurs étrangers, nous rendent plus faciles a séduire.
Plutarque ; Œuvres morales - Ier s. ap. J.-C.

Ceux qui sont unis par les liens du mariage doivent le traiter avec le plus grand respect, et n'en jamais souiller la pureté par des unions illégitimes.
Plutarque ; Préceptes sur le mariage - Ier s. ap. J.-C.

Les bons médecins connaissent leurs malades par leur appétit.
Plutarque ; Des causes des phénomènes naturels - Ier s. ap. J.-C.

La médecine fait mourir plus longtemps.
Plutarque ; Œuvres morales - Ier s. ap. J.-C.

À force de soin, on triomphe des choses les plus difficiles.
Plutarque ; L'éducation des enfants - Ier s. ap. J.-C.

Le silence observé à propos est un acte de sagesse qui vaut mieux que toutes les paroles du monde.
Plutarque ; L'éducation des enfants - Ier s. ap. J.-C.

Résister à la tentation de se mettre en colère est le propre du sage.
Plutarque ; L'éducation des enfants - Ier s. ap. J.-C.

Toute l'existence est une alternative de repos et de travail.
Plutarque ; L'éducation des enfants - Ier s. ap. J.-C.

Il ne se trouve point d'aussi grande distance de bête à bête que d'homme à homme.
Plutarque ; Œuvres morales - Ier s. ap. J.-C.

Chacun sait où le soulier le blesse.
Plutarque ; Les vies parallèles - Ier s. ap. J.-C.

Rien n'irrite davantage que de surprendre à mal faire un homme qu'on avait cru honnête.
Plutarque ; Des moyens de réprimer la colère - Ier s. ap. J.-C.

Il est bon, il est même indispensable, dans l'éducation des enfants de ne pas négliger les écrits des anciens, et de faire un choix de bons livres.
Plutarque ; Œuvres morales - Ier s. ap. J.-C.

On s'irrite de ce qu'on n'est pas admiré.
Plutarque ; De la tranquillité de l'âme - Ier s. ap. J.-C.

Le sol riche produit aussi de mauvaises herbes.
Plutarque ; Les vies parallèles - Ier s. ap. J.-C.

Rien ne rend plus odieux que des manières dures et hautaines.
Plutarque ; L'éducation des enfants - Ier s. ap. J.-C.

Tout homme justement décrié pour aimer les flatteurs s'aime toujours passionnément, et cet amour aveugle fait qu'il désire et croit posséder toutes les perfections.
Plutarque ; Œuvres morales - Ier s. ap. J.-C.

L'avarice se tourmente sans cesse pour n'être jamais satisfaite.
Plutarque ; Œuvres morales - Ier s. ap. J.-C.

Trois genres de vie différents partagent tous les hommes : la vie active, la vie spéculative et la vie voluptueuse.
Plutarque ; L'éducation des enfants - Ier s. ap. J.-C.

Il n'est rien dont le travail et l'exercice ne viennent à bout.
Plutarque ; L'éducation des enfants - Ier s. ap. J.-C.

Il faut inventer en même temps que l'on apprend.
Plutarque ; Isis et Osiris - Ier s. ap. J.-C.

Les célébrités de la Grèce antique:

Les auteurs grecs »