Robert Sabatier (2)

Les citations célèbres de Robert Sabatier :

En amour, il existe plus de dépérissements que de morts subites.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Défions-nous de qui promet s'il ne promet pas aussi de tenir sa promesse.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Les fourbes ne font qu'égratignures en laissant aux autres le soin de porter la gangrène.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Telles doctrines philosophiques ne sont souvent que le support d'un jargon.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Une philosophie en forme de conte de fée trouverait de délicieux adeptes.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Le miracle serait qu'un miracle se reproduise.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Le timide est ce voyageur qui ne cesse de rebrousser chemin.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Le Poème enlève à l'esprit la rouille des jours.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

La difficulté, c'est l'honneur du problème ; la vie est l'amas des problèmes irrésolus.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

À un point donné de la corruption, certains se croient incorruptibles.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Seuls les inséparables peuvent être séparés.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Il n'est pas dans la nature de l'intellect de pervertir l'intelligence, mais cela arrive parfois.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Lorsque nous décelons les arrière-pensées de la pensée, nous touchons à la pensée.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Une pensée qu'on ne confronterait pas à sa contradiction serait une pensée inachevée.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Rien de tel que les choses promises pour rester à l'état de choses dues.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Le bégaiement n'est autre que l'amour immodéré de la syllabe.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Les larmes sont le contre-feu de la souffrance.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Texte censuré deux fois : quand la critique en parle, quand elle n'en parle pas.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Si ces gens avaient la même opinion, ils ne parleraient pas tous ensemble.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Ce que nous reprochons aux bavards, c'est qu'ils nous empêchent de parler.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Un bavard, à bien réfléchir, c'est un homme qui parle tout seul.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Le don en amour, c'est de s'amenuiser en soi pour grandir en l'autre
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

On croit donner de l'instruction, on ne fait que donner des instructions.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Le glouton est moins un homme affamé qu'un homme qui a peur d'avoir faim.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Mieux vaut parfois être sourd que malentendant.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)