Samuel Beckett

Notre citation favorite :

La citation favorite

Samuel Beckett a dit :
Nous naissons tous fous, quelques-uns le demeurent.

Les 16 citations de Samuel Beckett :

On pleure, on pleure, pour rien, pour ne pas rire, et peu à peu... une vraie tristesse vous gagne.
Samuel Beckett ; Fin de partie (1957)

L'asile vaut mieux que l'exil.
Samuel Beckett ; Murphy (1938)

Se donner du mal pour les petites choses, c'est parvenir aux grandes avec le temps.
Samuel Beckett ; Molloy (1951)

Réfléchir, c’est à dire à écouter plus fort.
Samuel Beckett ; Molloy (1951)

On ne peut pas tout avoir.
Samuel Beckett ; Molloy (1951)

Se taire et écouter, pas un être sur cent n'en est capable.
Samuel Beckett ; Molloy (1951)

La vie est faite de récidives.
Samuel Beckett ; Molloy (1951)

Ce n'est pas le pire, de penser, ce qui est terrible, c'est d'avoir pensé.
Samuel Beckett ; En attendant Godot (1952)

Il n'est de jouissance possible qu'au sein de l'interminable même.
Samuel Beckett ; Molloy (1951)

On est ce qu'on est, en partie tout au moins.
Samuel Beckett ; Molloy (1951)

Rien n'est plus drôle que le malheur, c'est la chose la plus comique de monde.
Samuel Beckett ; Fin de partie (1957)

La fin est dans le commencement, et cependant on continue.
Samuel Beckett ; Fin de partie (1957)

Pour chacun qui se met à pleurer, quelque part un autre s'arrête.
Samuel Beckett ; En attendant Godot (1952)

L'habitude est une grande sourdine.
Samuel Beckett ; En attendant Godot (1952)

Quand on est dans la merde jusqu'au cou, il ne reste plus qu'à chanter.
Samuel Beckett ; Aphorismes et pensées (1906-1989)

Nous naissons tous fous, quelques-uns le demeurent.
Samuel Beckett ; En attendant Godot (1952)