Samuel Richardson (2)

Les citations de Samuel Richardson :

Il est des charmes infinis dans un bel œil en pleurs.
Samuel Richardson ; Clarissa Harlowe (1748)

Les joies de l'amour sont délicieuses quand la volonté les partage.
Samuel Richardson ; Clarissa Harlowe (1748)

La droiture du cœur est la seule base sur laquelle on puisse fonder l'espérance d'une vie heureuse.
Samuel Richardson ; Clarissa Harlowe (1748)

Une femme est en péril dès qu'elle écoute un propos tendre.
Samuel Richardson ; Clarissa Harlowe (1748)

Pour un lâche rien ne se perd moins que l'orgueil.
Samuel Richardson ; Clarissa Harlowe (1748)

Il faut en toutes choses se proposer un point de perfection au delà de sa portée.
Samuel Richardson ; Clarissa Harlowe (1748)

Une feuille paraît un arbre au voleur qui se cache.
Samuel Richardson ; Clarissa Harlowe (1748)

L'amour, c'est le doux mois d'avril, mais à peine marié, vous tombez dans les frimas de décembre.
Samuel Richardson ; Clarissa Harlowe (1748)

Mieux vaut en joie un beau navet qu'avec chagrin un bon poulet.
Samuel Richardson ; Clarissa Harlowe (1748)

Fleur non cueillie se fane bientôt.
Samuel Richardson ; Clarissa Harlowe (1748)

N'est point si petite poulette qu'en mars ne soit poule faite.
Samuel Richardson ; Clarissa Harlowe (1748)

N'est nasse qui poisson encage plus que ne fait mariage.
Samuel Richardson ; Clarissa Harlowe (1748)

Une bonne femme est une mauvaise bête.
Samuel Richardson ; Clarissa Harlowe (1748)

Mois à mois fait bien des ans, et nous arrache bien des dents.
Samuel Richardson ; Clarissa Harlowe (1748)

Lorsqu'on a passé soixante ans, on peut dire Adieu passe-temps.
Samuel Richardson ; Clarissa Harlowe (1748)

Ce que le fou pense, la cloche le chante.
Samuel Richardson ; Clarissa Harlowe (1748)

D'abord battons le blé, et puis brûlons la paille.
Samuel Richardson ; Clarissa Harlowe (1748)

Moitié souvent faut ôter de ce qu'ou entend vanter.
Samuel Richardson ; Clarissa Harlowe (1748)

N'est oiseau, bête ou poisson, qui ne vive à sa façon.
Samuel Richardson ; Clarissa Harlowe (1748)

N'est juste au monde qui ne pèche, bienheureux qui s'en empêche.
Samuel Richardson ; Clarissa Harlowe (1748)

Il peut arriver bien des choses entre la bouche et le morceau.
Samuel Richardson ; Clarissa Harlowe (1748)

On ne peut pas avaler ni souffler en même temps.
Samuel Richardson ; Clarissa Harlowe (1748)

Dessus son fumier, se tient le chien fier.
Samuel Richardson ; Clarissa Harlowe (1748)

II n'est vie que de coquin !
Samuel Richardson ; Clarissa Harlowe (1748)

Chacun est roi en sa maison.
Samuel Richardson ; Clarissa Harlowe (1748)