Sigmund Freud (2)

Les citations célèbres de Sigmund Freud :

La civilisation doit tout mettre en œuvre pour limiter l'agressivité humaine.
Sigmund Freud ; Malaise dans la civilisation, V (1929)

L'homme est tenté de satisfaire son besoin d'agression aux dépens de son prochain, d'exploiter son travail sans dédommagements, de l'utiliser sexuellement sans son consentement, de s'approprier ses biens, de l'humilier, de lui infliger des souffrances, de le martyriser et de le tuer.
Sigmund Freud ; Malaise dans la civilisation, V (1929)

Aime ton prochain comme il t'aime lui-même.
Sigmund Freud ; Malaise dans la civilisation, V (1929)

La douleur d'un ami, s'il arrivait malheur à son fils, serait aussi la mienne.
Sigmund Freud ; Malaise dans la civilisation, V (1929)

Si j'aime un autre être, il doit le mériter.
Sigmund Freud ; Malaise dans la civilisation, V (1929)

Les amoureux se suffisent l'un à l'autre, et n'ont pas besoin d'un enfant commun pour être heureux.
Sigmund Freud ; Malaise dans la civilisation, V (1929)

Les êtres humains ne sont pas tous dignes d'être aimés.
Sigmund Freud ; Malaise dans la civilisation, IV (1929)

L'amour sexuel procure à l'être humain les plus fortes satisfactions de son existence.
Sigmund Freud ; Malaise dans la civilisation, IV (1929)

La vie en commun ne devient possible que lorsqu'une pluralité parvient à former un groupement plus puissant que ne l'est lui-même chacun de ses membres, et à maintenir une forte cohésion en face de tout individu pris en particulier.
Sigmund Freud ; Malaise dans la civilisation, III (1929)

Pour semblable qu'il soit à un dieu, l'homme d'aujourd'hui ne se sent pas heureux.
Sigmund Freud ; Malaise dans la civilisation, III (1929)

L'écriture est le langage de l'absent.
Sigmund Freud ; Malaise dans la civilisation, III (1929)

L'action des stupéfiants est appréciée et reconnue comme un bienfait dans la lutte pour assurer le bonheur, ou éloigner la misère, que des individus et même des peuples entiers leur ont réservé une place permanente dans l'économie de leur libido.
Sigmund Freud ; Malaise dans la civilisation, II (1929)

On travaille avec tous au bonheur de tous.
Sigmund Freud ; Malaise dans la civilisation, II (1929)

Nos facultés de bonheur sont limitées, il nous est moins difficile de faire l'expérience du malheur.
Sigmund Freud ; Malaise dans la civilisation, II (1929)

Un sentiment ne peut devenir une source d'énergie que s'il est l'expression d'un puissant besoin.
Sigmund Freud ; Malaise dans la civilisation, I (1929)

Rien n'est plus stable en nous que le sentiment de nous-mêmes.
Sigmund Freud ; Malaise dans la civilisation, I (1929)

L'agression par la conscience perpétue l'agression par l'autorité.
Sigmund Freud ; Malaise dans la civilisation, VII (1929)

Le désir est l'excitateur du rêve ; la réalisation de ce désir forme le contenu du rêve.
Sigmund Freud ; Introduction à la psychanalyse (1917)

Nous ne sommes jamais aussi mal protégés contre la souffrance que lorsque nous aimons.
Sigmund Freud ; Malaise dans la civilisation (1929)

Le bonheur est un rêve d'enfant réalisé dans l'âge adulte.
Sigmund Freud ; Les maximes et pensées (1856-1939)

La liberté individuelle n'est nullement un produit culturel.
Sigmund Freud ; Totem et Tabou (1913)

Si tu veux pouvoir supporter la vie, sois prêt à accepter la mort.
Sigmund Freud ; Essais de psychanalyse (1920)

La liste des auteurs populaires :