Les citations et pensées sur les soeurs

Les 16 citations et proverbes soeurs :

Les frères et sœurs passent toute leur jeunesse dans une alternative de petites querelles et de courtes amitiés. C'est déjà l'image de toutes les autres liaisons qui vont suivre, où l'on se prend et l'on se quitte, par des goûts et des antipathies d'un moment.
Citation de Pierre-Louis Lacretelle ; Pensées et réflexions (1817)

Tout bon cœur cherche en ce monde son âme sœur.
Citation de Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

Sois délicat avec tes sœurs, leur sexe est doté d'une grâce puissante, et elles se servent de ce céleste moyen pour verser la sérénité sur toute la maison, pour en bannir les sombres humeurs, pour adoucir les corrections paternelles ou maternelles dont elles sont souvent témoins. Honore en elles le parfum des vertus de la femme ; profite de leur influence pour te donner un esprit plus liant, et puisque la nature les a faites plus faibles et plus sensibles que toi, mets d'autant plus d'attention à les consoler, si elles sont affligées, à ne les pas affliger toi-même, à leur témoigner constamment respect et amour.
Citation de Silvio Pellico ; Des devoirs des hommes (1834)

Si tu as des frères et des sœurs, mets tous tes soins à ce que l'amour que tu dois à tes semblables commence d'abord par ceux qui t'ont donné le jour, tes parents, puis vis-à-vis de ceux qui te sont unis par la plus étroite des fraternités : Tes sœurs, et tes frères.
Citation de Silvio Pellico ; Des devoirs des hommes (1834)

Qui a une jolie soeur a aussi beaucoup d'amis.
Citation de la Russie ; La Russie en proverbes (1905)

L'enfant se fait homme ou devient jeune fille et cependant que croît sa chair pleine de grâce, son âme se répand par-delà la famille, et cherche une âme soeur, une chair qu'il enlace.
Citation de Paul Verlaine ; L'amour de la patrie, Bonheur (1891)

Le cœur d'une sœur est un diamant de pureté, un abîme de tendresse !
Citation de Honoré de Balzac ; Le père Gloriot (1834)

Près d'une sœur et de ses deux enfants que j'aime, c'est assez pour un célibataire.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 29 janvier 1866.

La voix du sang parle bien haut, elle nous rappelle les joies de la maison paternelle ; on aime toujours à s'en entretenir ; et ces épanchements fortifient de temps à autre l'amour fraternel, et resserrent les liens de la famille : souvent les fils de nos frères sont comme nos propres fils, bien souvent encore la dernière main consolatrice qui vient essuyer nos larmes est la main d'une sœur.
Citation de Louis-Auguste Martin ; Esprit moral du XIXe siècle (1855)

Si ton frère est dans l'adversité, assiste-le ; si ta sœur a des soucis, ne l'abandonne pas.
Citation de l'Inde ; Sagesse hindoue - IIe siècle.

L'identité de sang et la ressemblance de beaucoup d'habitudes entre frères et sœurs engendrent naturellement une forte sympathie, et pour la détruire, il ne faut rien moins qu'un horrible égoïsme.
Citation de Silvio Pellico ; Des devoirs des hommes (1834)

Tout concourt à faire de l'amitié entre frère et sœur le sentiment le plus fort peut-être et le plus doux ensemble du cœur de l'homme. Le charme que projettent sur la vie les souvenirs d'enfance, tristes ou gais, toujours attendrissants, et qui ne se retrouvent jamais avec une si complète identité dans les autres affections ; l'attrait voilé des sexes qui se fait sentir même dans le commerce des intelligences, en excluant les rivalités jalouses ; la protection et la confiance librement données et reçues, exemptes de cette notion de devoir qui glace si souvent les relations entre le père et l'enfant, entre l'époux et l'épouse ; toutes ces douceurs, toutes ces grâces, font de la piété fraternelle un sentiment ineffable qui échappe presque complètement, dans son ardeur placide, aux misères et aux déceptions des autres amours.
Citation de Marie d'Agoult ; Esquisses morales (1849)

À mes soeurs je dois la force, l'exemple et les soutiens.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 27 août 1841.

Quand la mort vient nous enlever nos parents, auprès de qui les retrouvons-nous par le souvenir ? Auprès de notre sœur. Nos entretiens avec elle évoquent les jours qui ne sont plus, les jours que nous pleurons ; et il nous semble en la pressant sur notre poitrine que nous embrassons tout à la fois en elle et notre père et notre mère, et notre jeunesse évanouie.
Citation de Ernest Legouvé ; Histoire morale des femmes (1848)

Nulle amie ne vaut une sœur.
Citation de la France ; Adages et dictons français (1728)

Ce n'est pas la peine d'être deux sœurs pour vivre éloignées l'une de l'autre.
Citation de Paul Géraldy ; Son Mari, Comédie , le 4 mars 1927.

Termes connexes :