Sophie Cottin (3)

Les citations de Sophie Cottin :

Il n'est point d'amour sans espoir.
Sophie Cottin ; Claire d'Albe (1798)

Il est parfois plus facile de mourir que d'obéir.
Sophie Cottin ; Claire d'Albe (1798)

Un calme parfait est souvent le précurseur des plus violentes tempêtes.
Sophie Cottin ; Claire d'Albe (1798)

Tout coupable doit expier sa faute en en portant seul tout le poids.
Sophie Cottin ; Claire d'Albe (1798)

Telle mère, telle fille, mais parfois le bouton n'a pas le parfum de la fleur entièrement éclose.
Sophie Cottin ; Claire d'Albe (1798)

La trahison n'est pas faite pour un noble cœur, laissons cette bassesse aux fourbes et aux hypocrites.
Sophie Cottin ; Claire d'Albe (1798)

L'oisiveté enfante la médisance.
Sophie Cottin ; Claire d'Albe (1798)

On doit tout attendre d'une âme qui est capable d'un sentiment criminel.
Sophie Cottin ; Claire d'Albe (1798)

Personne ne doit se justifier d'une faute qu'il n'a pas faite, ni s'en accuser d'une autre.
Sophie Cottin ; Claire d'Albe (1798)

Une femme que l'on aime est l'être le plus parfait au monde.
Sophie Cottin ; Claire d'Albe (1798)

Il n'y a d'honnêteté que dans un cœur pur.
Sophie Cottin ; Claire d'Albe (1798)

Adopter un enfant, c'est une chose que la vertu grave en lettres de feu dans les âmes élevées.
Sophie Cottin ; Claire d'Albe (1798)

Douter des propos d'un ami, c'est l'outrager.
Sophie Cottin ; Claire d'Albe (1798)

En l'absence de l'être aimé, que de temps perdu pour le bonheur ! Le bonheur, cet être si fugitif que plusieurs le croient chimérique, n'existe que par la réunion de tous les sentiments auxquels le cœur est accessible, et par la présence de ceux qu'on aime.
Sophie Cottin ; Claire d'Albe (1798)

La bienveillance s'éteint dans le grand monde, comme l'hospitalité dans les grandes villes.
Sophie Cottin ; Claire d'Albe (1798)

Le monde est rempli d'âmes oisives qui viennent nous accabler sans cesse de leur inutilité.
Sophie Cottin ; Claire d'Albe (1798)

Le bien qu'une femme peut faire à son pays n'est pas de s'occuper de ce qui s'y passe, ni de donner son avis sur ce qu'on y fait, mais d'y exercer le plus de vertus qu'elle peut.
Sophie Cottin ; Claire d'Albe (1798)

Si chacun se chargeait d'embellir son petit horizon, la misère disparaîtrait de dessus la terre.
Sophie Cottin ; Claire d'Albe (1798)

Malgré le bien qu'on a fait, l'image de celui qu'on n'a pu faire vient troubler notre satisfaction.
Sophie Cottin ; Claire d'Albe (1798)

Du fond de nos maisons dorées, il est difficile d'apercevoir la misère qui gémit dans les greniers.
Sophie Cottin ; Claire d'Albe (1798)

Deux amis s'aiment mieux à mesure qu'ils se connaissent davantage.
Sophie Cottin ; Claire d'Albe (1798)

Un simple mouvement de bonté l'emporte sur toutes les grâces de l'esprit.
Sophie Cottin ; Claire d'Albe (1798)

J'aime les caractères qui se montrent sans voile, sans détour, dont la franchise est la première qualité.
Sophie Cottin ; Claire d'Albe (1798)

Il n'est pas de meilleur mari que celui qui sait tenir ses serments.
Sophie Cottin ; Claire d'Albe (1798)

Il est plus nécessaire qu'on ne croit, de s'imposer l'obligation d'être tous les jours utiles à ses semblables ; cela tient en haleine, et même pour faire le bien, nous avons besoin bien souvent d'une force qui nous pousse.
Sophie Cottin ; Claire d'Albe (1798)