De l'amour, de Stendhal (1822)

Les 55 citations de Stendhal :

Une résolution forte change le plus extrême malheur en un état supportable.
Stendhal ; De l'amour (1822)

La beauté n'est que la promesse du bonheur.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Les larmes sont l'extrême sourire.
Stendhal ; De l'amour (1822)

L'empire des femmes est beaucoup trop grand en France, l'empire de la femme beaucoup trop restreint.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Rien n'est plus ennuyeux au monde comme la pudeur non sincère.
Stendhal ; De l'amour (1822)

L'amour est le miracle de la civilisation.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Il suffit d'un très petit degré d'espérance pour causer la naissance de l'amour.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Une femme vulgaire, en outrant la pudeur, croit se faire l'égale d'une femme distinguée.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Heureux le mari qui peut tout dire à sa femme !
Stendhal ; De l'amour (1822)

Les enfants commandent par les larmes.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Il faut la solitude pour jouir de son cœur et pour aimer.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Il convient de punir par l'infidélité, les amants qui se conduisent mal.
Stendhal ; De l'amour (1822)

La haine, l'amour et l'avarice, les trois passions les plus fréquentes, et avec le jeu.
Stendhal ; De l'amour (1822)

On peut tout acquérir dans la solitude, hormis du caractère.
Stendhal ; De l'amour (1822)

S'exposer, c'est tenter le hasard, c'est jouer.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Vous pouvez vous estimer comme brave, si vous êtes réduit à vous mépriser comme aimable.
Stendhal ; De l'amour (1822)

La jalousie est le plus grand de tous les maux.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Chaque pas de l'imagination est payé par un moment de délices.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Ce qui rend la douleur de la jalousie si aiguë, c'est que la vanité ne peut aider à la supporter.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Le jaloux se nourrit d'ennui, d'avarice, de haine et de passions vénéneuses et froides.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Il y a un plaisir délicieux à serrer dans ses bras une femme qui vous a fait beaucoup de mal.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Avoir le caractère solide, c'est avoir une longue et ferme expérience des malheurs de la vie.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Il faut avoir un mari prosaïque, et prendre un amant romanesque.
Stendhal ; De l'amour (1822)

La pruderie est une espèce d'avarice, la pire de toutes.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Les plaisirs de l'amour sont toujours en proportion de la crainte.
Stendhal ; De l'amour (1822)

De l'orgueil féminin naît ce que les femmes appellent les manques de délicatesse.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Une femme tendre n'arrive à trouver le plaisir physique qu'auprès de l'homme qu'elle aime.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Quelle douceur de recevoir les soins d'une femme qu'on aime !
Stendhal ; De l'amour (1822)

On se plaît à orner de mille perfections une femme de l'amour de laquelle on est sûr.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Quel plaisir de donner des baisers, et d'en recevoir.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Un homme passionné voit toutes les perfections dans ce qu'il aime.
Stendhal ; De l'amour (1822)

L'amour est la seule passion qui se paie d'une monnaie qu'elle se fabrique elle-même.
Stendhal ; De l'amour (1822)

II n'y a qu'un moyen d'obtenir plus de fidélité des femmes dans le mariage, c'est de donner la liberté aux jeunes filles et le divorce aux gens mariés.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Les femmes, on les flatte à vingt ans, on les abandonne à quarante.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Pour un amant, il n'est plus d'ami.
Stendhal ; De l'amour (1822)

La jalousie veut la mort de l'objet qu'elle craint.
Stendhal ; De l'amour (1822)

La différence de l'infidélité dans les deux sexes est si réelle, qu'une femme passionnée peut pardonner une infidélité, ce qui est impossible à un homme.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Un homme passionné ne pense qu'à soi, un homme qui veut de la considération ne pense qu'à autrui.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Quand on n'a que de la vanité, toute femme est utile, aucune n'est nécessaire.
Stendhal ; De l'amour (1822)

En France, les grandes passions sont aussi rares que les grands hommes.
Stendhal ; De l'amour (1822)

Biographie et ses citations classées par œuvres :