Les citations et pensées sur le sublime

Les 43 citations et proverbes sublime :

Un esprit corrompu ne fut jamais sublime.
Citation de Voltaire ; Stance à Mademoiselle Clairon (1765)

À la beauté de la vierge qui inspire l'amour succède la beauté de l'épouse qui commande la vénération ; la gravité des traits, la majesté de la démarche, la sévérité du langage, dénoncent les qualités de l'âme unies aux agréments du corps ; aussi n'est-il point de beauté plus sublime que celle d'une mère allaitant son enfant.
Citation de Louis-Auguste Martin ; Esprit moral du XIXe siècle (1855)

Il est trois mots dans toutes les langues que la nature la plus grossière prononce aussi bien que la plus sublime, et ces trois mots sont : Je t'aime.
Citation de Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)

En amour, une fausse intonation fait passer du sublime au ridicule.
Citation de Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)

Il est plus difficile d'être grand que d'être sublime.
Citation de Anne Barratin ; Chemin faisant (1894)

Le sublime des mœurs n'est pas à la portée du vulgaire.
Citation de Francis Bacon ; Essais (1625)

L'amour est ou un feu sublime, ou un feu-follet.
Citation de Jean-Napoléon Vernier ; Fables, pensées et poésies (1865)

La première condition du sublime c'est d'être dans le vrai.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 22 mars 1873.

Si l'on n'est pas sensible, on n'est jamais sublime.
Citation de Voltaire ; Lettre à M. de la Harpe, le 11 août 1766.

Le sublime console des laideurs de la vie vulgaire au-dessus de laquelle il nous faut planer.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 22 mars 1873.

Le véritable amour est le besoin de sublime.
Citation de André Maurois ; Les roses de septembre (1956)

L'amour ranime, redresse, et déploie nos ailes pour un vol sublime.
Citation de Michel-Ange ; Sonnet VIII, À Vittoria Colonna (1540)

L'amour est une folie, mais c'est une folie sublime.
Citation de Charles Dollfus ; Le calvaire (1855)

Une idée sublime, profonde, est un lingot ; une idée fine est une pièce d'or ou d'argent.
Citation de Eugène Chapus ; Manuel de l'homme et de la femme (1855)

La vertu, dans toute sa pureté, est simple, sublime, naturelle, sans vanité, sans ostentation, et trouve en elle seule sa gloire et sa récompense.
Citation de Félicité de Genlis ; Pensées et textes recueillis (1830)

L'amour, c'est le creuset sublime où se fait la fusion de l'homme et de la femme.
Citation de Victor Hugo ; Les Misérables (1862)

Le sublime du genre, c'est de faire vouloir aux autres ce qu'on veut qu'ils fassent.
Citation de Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)

Ah ! pourrions-nous vivre sans aimer ? Non ! l'amour est la plus sublime affection de l'âme. L'amour augmente nos plaisirs par une participation mutuelle ; l'amour diminue nos peines en les divisant.
Citation de Mirabeau ; Lettres à Sophie Ruffei (1777-1780)

L'amour n'est véritablement dévoué, généreux et sublime que dans les grandes âmes qui sont parvenues à vaincre la jalousie.
Citation de Auguste Guyard ; Quintessences (1847)

La simplicité qui est une vertu, loin d'être grossière, est quelque chose de sublime.
Citation de Fénelon ; Pensées recueillies (1720)

L'uniformité du sublime dégoûte, on ne doit pas couvrir son cul de diamants comme sa tête.
Citation de Voltaire ; Les pensées philosophiques (1862)

Tomber du haut du sublime est la plus lourde chute que l'on puisse faire.
Citation de Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées (1769-1821)

Les vertus privées sont d'autant plus sublimes, qu'elles n'aspirent point à l'approbation d'autrui, mais seulement au bon témoignage de soi-même, et la conscience du juste lui tient lieu des louanges de l'univers.
Citation de Jean-Jacques Rousseau ; Julie ou la nouvelle Héloïse (1761)

Le cœur de la femme est le berceau où les petites choses deviennent des choses sublimes.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 10 avril 1869.

Dieu est un sublime créateur, il a créé la femme, plus belle que les fleurs.
Citation de Publilius Syrus ; Sentences - Ier s. av. J.-C.