Tahar Ben Jelloun (2)

Les citations célèbres de Tahar Ben Jelloun :

L'islam en France devra devenir l'islam de France, c'est-à-dire une religion parmi d'autres, s'accommodant de la laïcité, du droit, de la démocratie, autrement dit du mode de vie choisi par le peuple de France.
Tahar Ben Jelloun ; Un pays sur les nerfs (2017)

Dès qu'on voyage, on perçoit dans le regard et les paroles des autres que la France est crispée, froissée, quelque peu désorientée. Les dizaines de milliers de jeunes talents qui l'ont quittée ne cessent de rappeler combien ce pays, en proie à une bureaucratie stupide, est victime de rigidités, comme si la vieillesse l'avait accablé. Ils ne comprennent pas pourquoi ce grand et beau pays qu'est la France n'a pas su les retenir.
Tahar Ben Jelloun ; Un pays sur les nerfs (2017)

Les syndicats, par leur refus de la réalité et des temps qui changent, paralysent le pays et son économie, même si cela fait perdre du travail à ceux qui viennent de sortir du chômage.
Tahar Ben Jelloun ; Un pays sur les nerfs (2017)

Emil Cioran disait des choses bien méchantes sur les Français et les accusait de « préférer un mensonge bien dit à une vérité mal formulée ». Il y a eu tant de mensonges de la part des hommes politiques, de droite comme de gauche, que la formule n'est plus importante : un président qui ne tient pas ses promesses ; un Premier ministre qui gère mal ses nerfs ; un dirigeant syndical qui enclenche un engrenage dangereux sans tenir compte de ceux qui risquent de perdre leur travail... Tout cela contribue à rendre l'air pesant et le ciel vide.
Tahar Ben Jelloun ; Un pays sur les nerfs (2017)

Quand, dans un pays, la démocratie ne procure plus de frissons, quand les idéaux politiques se fanent et se transforment en clichés de « com », quand on ne parle plus ni de « peuple », ni des « classes sociales » et de leurs luttes, quand on s'ennuie gentiment en persévérant dans son être avec une troublante lassitude, quand la société du spectacle se généralise et sème de plus en plus de vulgarité et de médiocrité, quand l'intelligence et la raison prennent des vacances, quand le souci de carrière l'emporte sur l'intérêt national, alors quelque chose s'est détraqué dans le mécanisme du pouvoir et de la relation des citoyens au politique.
Tahar Ben Jelloun ; Un pays sur les nerfs (2017)

Je ne suis plus de ce monde brutal et médiocre. Je suis au-dessus.
Tahar Ben Jelloun ; L'homme rompu (1994)

Faire l'amour est une façon de créer, d'écrire, de composer.
Tahar Ben Jelloun ; L'auberge des pauvres (1997)

Une belle femme est souvent plus préoccupée par sa beauté que par son foyer.
Tahar Ben Jelloun ; Le dernier ami (2004)

Un étranger réclame non de l'amour et de l'amitié, mais du respect.
Tahar Ben Jelloun ; Le racisme expliqué à ma fille (1997)

L'absence est une ride du souvenir.
Tahar Ben Jelloun ; Moha le fou, Moha le sage (1978)

Lorsqu'un mot rencontre un autre mot, ils se tiennent et sautent à la corde pour éprouver ce lien. S'ils tombent et se brisent, c'est qu'ils ne devaient pas se rencontrer, à moins d'avoir été voulus par le poète.
Tahar Ben Jelloun ; Que la blessure se ferme (2011)

Le Mal a le vent en poupe. Non seulement il triomphe un peu partout, mais il gagne en légitimité depuis que les gouvernements sont devenus tellement soupçonneux qu'ils considèrent tout voyageur comme un terroriste possible.
Tahar Ben Jelloun ; Que la blessure se ferme (2011)

Le Mal est un visage respectable ; il n'est pas borgne ou balafré. Il est avenant et même rassurant. Il n'a pas besoin de se grimer selon sa fonction, car n'importe qui est capable d'endosser sa vilenie.
Tahar Ben Jelloun ; Que la blessure se ferme (2011)

Aimer, c'est célébrer la rencontre de deux solitudes.
Tahar Ben Jelloun ; Le premier amour est toujours le dernier (1995)

Le raciste est quelqu'un qui souffre d'un complexe d'infériorité ou de supériorité.
Tahar Ben Jelloun ; Le racisme expliqué à ma fille (1997)

Il est des rêves qui nous bordent et nous bercent, et d'autres qui nous froissent et nous blessent.
Tahar Ben Jelloun ; Que la blessure se ferme (2011)

Un pays qui abandonne ses vieillards est une erreur.
Tahar Ben Jelloun ; La fiancée de l'eau (1984)

Je ne suis pas contre les immigrés, mais j'aime qu'on respecte ma tranquillité.
Tahar Ben Jelloun ; L'auberge des pauvres (1997)

Il faut aimer la terre, respecter ses humeurs qui donnent aussi bien la vie que ce qui l'annule.
Tahar Ben Jelloun ; L'écrivain public (1983)

L'amitié est un amour où la guerre et la haine sont proscrites, où le silence est possible.
Tahar Ben Jelloun ; Éloge de l'amitié (1994)

L'amitié est une religion sans diable.
Tahar Ben Jelloun ; Éloge de l'amitié (1994)

Le premier amour est toujours le dernier.
Tahar Ben Jelloun ; Le premier amour est toujours le dernier (1995)

J'aime le Coran comme une poésie, et j'ai horreur de ceux qui l'exploitent en parasites.
Tahar Ben Jelloun ; L'enfant de sable (1985)

La morale, ça ne sort personne de la fosse commune.
Tahar Ben Jelloun ; La réclusion solitaire (1976)

Faire l'amour avec un préservatif, c'est comme manger un bonbon avec son papier.
Tahar Ben Jelloun ; Le premier amour est toujours le dernier (1995)