Théognis de Mégare

Quelques mots sur l'auteur :

Photo de Théognis de Mégare

Poète gnomique élégiaque grec du VIe siècle av. J.-C., Théognis de Mégare ayant été exilé de sa patrie il vécut à Thèbes. Il est l'auteur de 1400 sentences intitulées : Exhortations. Elles sont adressées à un jeune noble nommé Cyrnos auquel le poète donne des conseils paternels pour se maintenir dans la voie de la vertu et de la sagesse.

Pour de plus amples informations, lisez sa biographie sur Wikipédia.

Les 25 citations de Théognis de Mégare :

Modère ta passion, que ton langage ait toujours la douceur du miel.
Théognis de Mégare ; Les sentences et maximes - VIe s. av. J.-C.

Le vin agit également sur le fou et sur le sage : bu sans règle, il leur rend l'esprit léger.
Théognis de Mégare ; Les sentences et maximes - VIe s. av. J.-C.

N'use jamais, envers personne, de violence et de mauvais traitements.
Théognis de Mégare ; Les sentences et maximes - VIe s. av. J.-C.

Fais du bien, et l'on t'en fera.
Théognis de Mégare ; Les sentences et maximes - VIe s. av. J.-C.

La jeunesse rend la raison légère et jette souvent le cœur de l'homme dans l'erreur.
Théognis de Mégare ; Les sentences et maximes - VIe s. av. J.-C.

Sache plier ton caractère à celui de tes divers amis, prends l'esprit de chacun.
Théognis de Mégare ; Les sentences et maximes - VIe s. av. J.-C.

Pour celui qui boit du vin avec modération, le vin n'est pas un mal, mais un bien.
Théognis de Mégare ; Les sentences et maximes - VIe s. av. J.-C.

La justice comprend en soi toutes les vertus. Celui-là est bon qui est juste.
Théognis de Mégare ; Les sentences et maximes - VIe s. av. J.-C.

Préfère une vie honnête, dans une fortune médiocre, à des richesses injustement acquises.
Théognis de Mégare ; Les sentences et maximes - VIe s. av. J.-C.

Il faut fuir l'homme méchant comme un port dangereux.
Théognis de Mégare ; Les sentences et maximes - VIe s. av. J.-C.

Garde-toi de t'ouvrir de tes desseins à tous tes amis indifféremment. Bien peu, dans le nombre, ont un cœur fidèle.
Théognis de Mégare ; Les sentences et maximes - VIe s. av. J.-C.

Ne fréquente point les mauvais ; ne t'attache qu'aux bons ; avec eux mange et bois, près d'eux seuls consens à t'asseoir ; cherche à plaire à ceux dont la puissance est grande.
Théognis de Mégare ; Les sentences et maximes - VIe s. av. J.-C.

Zeus lui-même, soit qu'il fasse tomber la pluie, soit qu'il la retienne, ne contente pas tous les hommes.
Théognis de Mégare ; Les sentences et maximes - VIe s. av. J.-C.

Ce qui est beau, on l'aime ; ce qui n'est pas beau, on ne peut l'aimer.
Théognis de Mégare ; Les sentences et maximes - VIe s. av. J.-C.

Le sage ne doit jamais perdre le calme de l'âme. Ne te laisse point abattre par l'infortune ; ne triomphe pas imprudemment dans la prospérité.
Théognis de Mégare ; Les sentences et maximes - VIe s. av. J.-C.

Toutes les vertus sont comprises dans la justice, si tu es juste, tu es homme de bien.
Théognis de Mégare ; Les sentences et maximes - VIe s. av. J.-C.

Une sage lenteur a raison de la hâte.
Théognis de Mégare ; Les sentences et maximes - VIe s. av. J.-C.

Un homme sûr vaut son pesant d'or et d'argent.
Théognis de Mégare ; Les sentences et maximes - VIe s. av. J.-C.

Tout mortel a fait du bien, tout mortel a fait du mal : nul ne peut se vanter d'être parfaitement sage.
Théognis de Mégare ; Les sentences et maximes - VIe s. av. J.-C.

On n'attelle pas de force à un char, on n'attire pas violemment à l'amour.
Théognis de Mégare ; Les sentences et maximes - VIe s. av. J.-C.

L'homme de bon sens, même s'il est lent, atteint un âge agile.
Théognis de Mégare ; Les sentences et adages, 328 - VIe s. av. J.-C.

Il est plus facile de faire d'un bon un méchant que d'un méchant un bon.
Théognis de Mégare ; Les sentences et maximes - VIe s. av. J.-C.

Le mal est facile, le bien demande beaucoup d'efforts.
Théognis de Mégare ; Les sentences et maximes - VIe s. av. J.-C.

C'est l'amour des richesses qui cause la folie des hommes et leur perversité.
Théognis de Mégare ; Les sentences et maximes - VIe s. av. J.-C.

Le chagrin causé par le mal d'autrui est passager.
Théognis de Mégare ; Les sentences et maximes - VIe s. av. J.-C.

La liste des auteurs populaires :