Théophile Gautier (2)

Les citations de Théophile Gautier :

Haïr quelqu'un, c'est s'en inquiéter autant que si on l'aimait ; — c'est le distinguer, l'isoler de la foule ; c'est être dans un état violent à cause de lui ; c'est y penser le jour et y rêver la nuit ; c'est mordre son oreiller et grincer des dents en songeant qu'il existe ; que fait-on de plus pour quelqu'un qu'on aime ?
Théophile Gautier ; Mademoiselle de Maupin (1835)

Le soleil luit pour tout le monde.
Théophile Gautier ; Mademoiselle de Maupin (1835)

Il est beau de se ressouvenir de ceux qui nous oublient.
Théophile Gautier ; Mademoiselle de Maupin (1835)

La pensée d'un amant est un gouffre plus profond que la baie de Portugal, et il est bien difficile de dire ce qu'il y a au fond d'un homme ; la sonde serait attachée à une corde de cent mille toises de longueur, et on la déviderait jusqu'au bout, qu'elle filerait toujours sans rien rencontrer qui l'arrêtât.
Théophile Gautier ; Mademoiselle de Maupin (1835)

Les poètes sont ainsi. — Leur plus beau poème est celui qu'ils n'ont pas écrit ; ils emportent plus de poèmes dans la bière qu'ils n'en laissent dans leur bibliothèque.
Théophile Gautier ; Mademoiselle de Maupin (1835)

La beauté, seule chose qu'on ne puisse acquérir, inaccessible à tout jamais à ceux qui ne l'ont pas.
Théophile Gautier ; Mademoiselle de Maupin (1835)

La beauté, fleur éphémère et fragile, qui croit sans être semée.
Théophile Gautier ; Mademoiselle de Maupin (1835)

La beauté est la Divinité visible, c'est le bonheur palpable, c'est le ciel descendu sur la terre.
Théophile Gautier ; Mademoiselle de Maupin (1835)

La vie est une pièce de théâtre dont seuls les spectateurs changent.
Théophile Gautier ; Spirite (1865)

L'amour naît souvent d'un coup d'œil, les passions sérieuses n'ont pas eu d'autres débuts.
Théophile Gautier ; Spirite (1865)

Chaque femme comme chaque homme a son idéal ; on meurt quelquefois en le cherchant.
Théophile Gautier ; Les Jeunes-France, Sous la table (1833)

Quand on dit que toutes les femmes sont des catins, on excepte sa mère et sa maîtresse.
Théophile Gautier ; Les Jeunes-France, Sous la table (1833)

Qui boit seul est indigne de vivre.
Théophile Gautier ; Les Jeunes-France, Sous la table (1833)

En amour, ce qu'il faut considérer, c'est la fin.
Théophile Gautier ; Mademoiselle de Maupin (1835)

La femme qui a un mari et un amant est une prostituée pour l'un des deux, et souvent pour tous deux.
Théophile Gautier ; Mademoiselle de Maupin (1835)

La jouissance est le but de la vie, et la seule chose utile au monde.
Théophile Gautier ; Mademoiselle de Maupin (1835)

Il n'y a de vraiment beau que ce qui ne peut servir à rien ; tout ce qui est utile est laid.
Théophile Gautier ; Mademoiselle de Maupin (1835)

L'antipathie naturelle du critique contre le poète, c'est celui qui ne fait rien contre celui qui fait.
Théophile Gautier ; Mademoiselle de Maupin (1835)

Avoir des ennemis et des envieux, c'est un bonheur qui n'est pas donné à tout le monde.
Théophile Gautier ; Mademoiselle de Maupin (1835)

Il n'y a rien au monde qui coure plus vite qu'une virginité qui s'en va.
Théophile Gautier ; Mademoiselle de Maupin (1835)

Le critique qui n'a rien produit est un lâche.
Théophile Gautier ; Mademoiselle de Maupin (1835)

Vous avez, sur ma parole, tout ce qu'il faut pour charmer. Mais votre âme est si frivole, que l'on ose vous aimer.
Théophile Gautier ; Élégies, VII (1838)

Cher ange, vous êtes belle à faire rêver d'amour.
Théophile Gautier ; Élégies, VII (1838)

Je vous aime, ô jeune fille ! aussi lorsque je vous vois, mon regard de bonheur brille, aussi tout mon sang pétille, lorsque j'entends votre voix.
Théophile Gautier ; Élégies, XVII (1838)

C'est un amour sans mélange que l'amour que j'ai pour vous.
Théophile Gautier ; Élégies, XVII (1838)