Les citations célèbres sur la vérité (2)

Les citations, pensées et mots de célébrités :

Le plus horrible des spectres, c'est encore la vérité.
Citation de Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)

Il faut considérer certaines vérités comme des mensonges, et les répéter encore moins.
Citation de Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)

La vérité ne saurait se passer de preuves ; le mensonge n'a pas besoin d'être prouvé autrement que par un : on dit.
Citation de Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)

On découvre des vérités que l'on recouvre bien vite, trouvant qu'elles ne sont ni belles à voir, ni bonnes à dire.
Citation de Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)

Quand on sait combien peu de chose sépare dans nos esprits la vérité de l'erreur, on se sent disposé à une grande indulgence.
Citation de Louis de Bonald ; Pensées sur divers sujets (1817)

La vérité, quoique oubliée des hommes, n'est jamais nouvelle, elle est du commencement. L'erreur est toujours une nouveauté dans le monde ; elle est sans ancêtres et sans postérité, mais par cela même elle flatte l'orgueil, et chacun de ceux qui la propagent s'en croit le père.
Citation de Louis de Bonald ; Pensées sur divers sujets (1817)

Mourir pour la vérité ce n'est point mourir pour sa patrie, mais pour le monde entier. — La vérité, comme la Vénus de Médicis, passera à la postérité en trente fragments divers ; mais celle-ci les rassemblera, et de ces débris saura former une déesse. — Ton temple, éternelle vérité, maintenant à demi caché sous la terre, mis à découvert en creusant les sépultures de tes martyrs, s'élèvera au-dessus du sol, et chacune de ses colonnes de bronze, dominera une tombe chérie.
Citation de Jean-Paul Richter ; Pensées (1829)

Toute vérité est un rayon de l'absolu qui nous le fait entrevoir ; c'est l'ombilic insécable par lequel nous tenons inséparablement à la matrice éternelle ; c'est une corde à nœuds tendue à l'homme dans l'infini, par la main de Dieu, pour nous aider à monter jusqu'à lui.
Citation de Auguste Guyard ; Quintessences (1847)

Sans doute, l'homme est fait pour la vérité absolue ; mais en sa qualité de sujet du temps et de l'espace, il ne peut y arriver que par les mille sentiers de la vérité relative ou de l'erreur. Oui, c'est en errant, c'est-à-dire en courant à travers le temps et l'espace, après chaque forme successive de la vérité qui passe ; c'est en prenant faussement la succession pour la synthèse ; la partie pour le tout ; un des infinis et fugitifs aspects de l'être, pour l'être lui-même ; une vérité, enfin, pour la vérité, que l'homme arrivera, non pas à la pratique, mais à la contemplation de l'absolu. Ainsi, le mathématicien détermine la perpendiculaire au moyen des obliques ; ainsi, par ses chutes réitérées, l'enfant apprend à se tenir debout et à marcher.
Citation de Auguste Guyard ; Quintessences (1847)

Il n'est aucune vérité qui puisse tenir contre l'intérêt. Les hommes mettraient en doute les mathématiques elles-mêmes, le jour où ils seraient intéressés à le faire ; nous ne contestons que les vérités morales qui nous gênent, et nous ne serions jamais opposés à la raison si la raison n'était jamais contraire à nos passions.
Citation de Auguste Guyard ; Quintessences (1847)

Les vérités métaphysiques, nécessaires à l'homme, se perçoivent directement par les sens de l'âme, comme les vérités physiques, qui nous entourent, se perçoivent directement par les sens du corps. Ceux qui veulent démontrer par le raisonnement les vérités intuitives, bien plus nombreuses qu'on ne pense, ressemblent à des astronomes qui s'en iraient à l'Opéra munis de leurs télescopes. Qui veut trop voir ne voit rien. Télescope de l'esprit, le raisonnement ne doit s'appliquer qu'aux objets peu visibles à l'œil nu de l'âme, ou perdus dans l'immensité des espaces intellectuels.
Citation de Auguste Guyard ; Quintessences (1847)

Quand il s'agit de vérité les oreilles ont des murs.
Citation de Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Une vérité nous semble moins vérité dès lors qu'un trop grand nombre la tiennent pour telle.
Citation de Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Qui dit toujours la vérité ne risque pas de se tromper.
Citation de Cécile Fée ; Pensées, Paris 1832.

Toute vérité commence par une piqûre ou par une blessure.
Citation de Jean Dutourd ; Pluche ou l'amour de l'art (1967)

La vérité peut se voiler, mais non se travestir.
Citation de Cécile Fée ; Pensées, Paris 1832.

Si l'on doit parfois taire la vérité, ce n’est pas une raison pour se permettre de mentir.
Citation de Cécile Fée ; Pensées, Paris 1832.

La vérité peut exister entre deux erreurs, mais entre le vrai et le faux il n'y a point de juste milieu.
Citation de Cécile Fée ; Pensées, Paris 1832.

L'erreur qui, tout en nous trompant, nous console, n'est-elle pas préférable à la vérité qui nous éclaire, mais nous afflige ?
Citation de Goswin de Stassart ; Pensées et maximes (1780-1854)

Il n'y a que deux temps dans la vie où la vérité se montre utilement à nous : dans la jeunesse pour nous instruire, et dans la vieillesse pour nous consoler ; dans le temps des passions, la vérité nous abandonne.
Citation de Marquise de Lambert ; Avis d'une mère à son fils (1726)

La vérité devrait vivre, et passer de siècle en siècle, transmise par la tradition, comme un héritage qui appartient à la postérité.
Citation de William Shakespeare ; Richard III (1592)

La simplicité est l'image de la vérité, du vrai et du réel.
Citation de François-Rodolphe Weiss ; Principes philosophiques, politiques et moraux (1785)

La vérité peut être comparée à un paysage immense dont la perspective, les formes, les nuances, varient à l'infini, suivant le point de vue d'où on le considère.
Citation de François-Rodolphe Weiss ; Principes philosophiques, politiques et moraux (1785)

La vérité est comme le soleil qui finit toujours par percer les plus sombres nuages.
Citation de Bernard Fontenelle ; Maximes et pensées (1657-1757)

La vérité dans tout ; la vérité avant tout ; la vérité par dessus tout.
Citation de Bernard Fontenelle ; Maximes et pensées (1657-1757)