L'homme qui rit (2)

Les citations de Victor Hugo :

Quelle sorcière qu'une jolie femme ! Le vrai nom de l'amour, c'est captivité.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

L'écrasement, c'est la peur des petits.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

C'est bien doux de faire une action juste, qui est désagréable à quelqu'un qu'on n'aime pas.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

Étouffer, c'est plus que mutiler.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

Se compléter par l'effronterie, faire imperdable son méfait, c'est la bravade insolente du malfaiteur.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

On accomplit une mauvaise action, on met sa marque dessus.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

Un enfant destiné à être un joujou pour les hommes, cela existe encore aujourd'hui.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

Se suffire, c'est être puissant.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

La vie n'est qu'une longue perte de tout ce qu'on aime.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

Un enfant droit, ce n'est pas bien amusant ; un bossu, c'est plus gai.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

Faire rire, c'est faire oublier : Quel bienfaiteur sur la terre, qu'un distributeur d'oubli !
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

Le suicide de l'âme, c'est de penser mal.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

Oh ! si j'étais puissant, comme je viendrais en aide aux malheureux !
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

Le dédain, c'est le soufflet à distance ; souffletons-le.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

L'abîme appelle l'abîme.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

Protéger qui vous aime, donner le nécessaire à qui vous donne les étoiles, il n'est rien de plus doux.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

La mort, c'est l'élargissement dans l'infini.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

Nuit, solitude, dénuement, impuissance, ignorance, faim et soif, les sept gueules béantes de la misère.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

L'immobile, c'est l'inexorable.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

Qui ne possède pas sa pensée ne possède pas son action.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

Un vieil homme est une ruine pensante.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

Le solitaire est un diminutif du sauvage, accepté par la civilisation.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

Le calme, c'est la tenaille du bourreau.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

L'illusion est le pain du songe.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

L'oubli n'est autre chose qu'un palimpseste.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

Règle : N'extirpez point les vices, si vous voulez avoir des femmes charmantes.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

Être absent, c'est être injurieux.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

Qu'on soit niais tant qu'on voudra, à la condition de ne pas donner le mauvais exemple.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

Avoir un regard vide d'où le monde est absent, c'est une suprême détresse.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

Tu as faim, mange.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

Ôter l'illusion à l'amour, c'est lui ôter l'aliment.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

Ce qu'un homme éprouve, un enfant l'éprouve plus encore.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

Ce qui est fait contre un enfant est fait contre Dieu.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

Ce n'est pas la chair qui est réelle, c'est l'âme : La chair est cendre, l'âme est flamme.
Victor Hugo ; L'homme qui rit (1869)

Page principale :

La biographie de Victor Hugo »