Virgile

Notre citation favorite :

La citation favorite

Virgile a dit :
Un travail constant vient à bout de tout.

Les 50 citations de Virgile :

Que l'amour de la patrie soit au-dessus de l'amour de la gloire.
Virgile ; Fragments - env. 19 av. J.-C.

On ne doit mettre son espoir qu'en soi-même.
Virgile ; L'Énéide - env. 19 av. J.-C.

La blessure secrète vit au fond du cœur.
Virgile ; L'Énéide - Ier siècle av. J.-C.

Un travail opiniâtre surmonte toute sorte de difficultés.
Virgile ; Les Géorgiques - Ier s. av. J.-C.

Un indice général est sans valeur, une cause qui vacille est sans effet.
Virgile ; L'Etna, Poème - Ier s. av. J.-C.

Ne te laisse pas prendre aux mensonges de la foule stupide.
Virgile ; L'Etna, Poème - Ier s. av. J.-C.

Chacun doit remplir son esprit de nobles connaissances, elles sont tout profit.
Virgile ; L'Etna, Poème - Ier s. av. J.-C.

De dignes récompenses répondent au mal que l'on se donne.
Virgile ; L'Etna, Poème - Ier s. av. J.-C.

Le souffle est le chef puissant, le feu se borne au rôle de soldat.
Virgile ; L'Etna, Poème - Ier s. av. J.-C.

Là où le souffle commande, la flamme obéit.
Virgile ; L'Etna, Poème - Ier s. av. J.-C.

Les faits guident les yeux ; les faits imposent d'eux-mêmes ce qu'il faut croire.
Virgile ; L'Etna, Poème - Ier s. av. J.-C.

Tâche de prendre la raison pour guide dans de délicates questions, et tire de ces faits la réalité cachée.
Virgile ; L'Etna, Poème - Ier s. av. J.-C.

Le nombre impair est agréable aux dieux.
Virgile ; L'aigrette, Poème - Ier s. av. J.-C.

Rien n'est long, si l'on suit l'ordre naturel des choses.
Virgile ; L'aigrette, Poème - Ier s. av. J.-C.

Maudit soit celui qui a cure des lendemains ! la mort nous tire l'oreille !
Virgile ; La fille d'auberge, Poème - Ier s. av. J.-C.

Le cœur consumé d'une douce flamme, entretient toujours sa blessure secrète.
Virgile ; L'Énéide - Ier s. av. J.-C.

C'est une loi du destin que tout périclite et aille rétrogradant.
Virgile ; Les Géorgiques - Ier s. av. J.-C.

Epargner ceux qui se soumettent et dompter les superbes.
Virgile ; L'Énéide - Ier s. av. J.-C.

Plus le mal est caché, plus il s'entretient et s'augmente.
Virgile ; Les Géorgiques - Ier s. av. J.-C.

Les plus beaux jours de la vie sont les premiers qui s'écoulent.
Virgile ; Les Géorgiques - Ier s. av. J.-C.

La mauvaise foi divise les frères.
Virgile ; Les Géorgiques - Ier s. av. J.-C.

Le temps amène la décadence de tous les êtres.
Virgile ; Les Géorgiques - Ier s. av. J.-C.

Le travail opiniâtre surmonte tous les obstacles.
Virgile ; Les Géorgiques - Ier s. av. J.-C.

Le temps emporte tout, jusqu'à l'esprit même.
Virgile ; Les Bucoliques - Ier s. av. J.-C.

La femme est chose variable et changeante.
Virgile ; L'Énéide - Ier s. av. J.-C.

Supporte et garde-toi pour les jours heureux.
Virgile ; L'Énéide - Ier s. av. J.-C.

À la démarche, on reconnaît la déesse.
Virgile ; L'Énéide - Ier s. av. J.-C.

Il y a peu de raison dans les armes.
Virgile ; L'Énéide - Ier s. av. J.-C.

On se lasse de tout, excepté d'apprendre.
Virgile ; Sentences et maximes - Ier s. av. J.-C.

Apprenez, mortels audacieux, à ne point mépriser la justice et les dieux.
Virgile ; L'Énéide - Ier s. av. J.-C.

La fortune se plaît à seconder l'audace.
Virgile ; L'Énéide - Ier s. av. J.-C.

À chacun ses talents.
Virgile ; Les Bucoliques - Ier s. av. J.-C.

Heureux qui peut savoir l'origine des choses.
Virgile ; Les Géorgiques - Ier s. av. J.-C.

La peur aux talons met des ailes.
Virgile ; L'Énéide - env. 19 av. J.-C.

Nous ne pouvons tous toutes choses.
Virgile ; Les Bucoliques - Ier s. av. J.-C.

Le nombre impair plaît à la divinité.
Virgile ; Les Bucoliques, VIII, 75 - Ier s. av. J.-C.

La renommée se fortifie en courant.
Virgile ; L'Énéide - env. 19 av. J.-C.

On peut parce que l'on croit pouvoir.
Virgile ; L'Énéide - env. 19 av. J.-C.

Tous nous ne pouvons pas tout.
Virgile ; Les Bucoliques - Ier s. av. J.-C.

Endurons tous nos maux, à l'avenir il nous sera bien doux de nous en souvenir.
Virgile ; L'Énéide - Ier s. av. J.-C.

Ma main droite est mon dieu.
Virgile ; L'Énéide - env. 19 av. J.-C.

Je crains les Grecs, surtout s'ils portent des présents.
Virgile ; L'Énéide - Ier s. av. J.-C.

L'enfant à qui ses parents n'ont pas souri n'est digne de la table d'un dieu.
Virgile ; Les Bucoliques - Ier s. av. J.-C.

L'enfant reconnaît sa mère à son sourire.
Virgile ; Les Bucoliques - Ier s. av. J.-C.

Pour connaître ta mère, enfant, commence à lire dans le livre de son sourire.
Virgile ; Les Bucoliques - Ier s. av. J.-C.

La beauté rend toujours la vertu plus aimable.
Virgile ; L'Énéide - Ier siècle av. J.-C.

L'amour triomphe de tout ; cédons aussi à l'amour.
Virgile ; Les Bucoliques - Ier s. av. J.-C.

Un travail constant vient à bout de tout.
Virgile ; Les Géorgiques - Ier s. av. J.-C.

Déploie ton jeune courage, enfant ; c'est ainsi qu'on s'élève jusqu'aux astres.
Virgile ; L'Énéide - Ier s. av. J.-C.

Qu'heureux seraient les hommes des champs s'ils connaissaient leur bonheur !
Virgile ; L'Énéide, XII, 5 - Ier s. av. J.-C.