William de Britaine (3)

Les citations de William de Britaine :

Le mariage est comme un voyage en mer, qui monte sur le vaisseau doit s'attendre à être exposé quelquefois aux orages et aux tempêtes.
William de Britaine ; La prudence humaine (1689)

Ce n'est point l'éclat de l'or, ni le brillant des diamants et des émeraudes, ni la magnificence de la pourpre, qui embellissent une femme, c'est sa discrétion, son humilité, et surtout sa modestie.
William de Britaine ; La prudence humaine (1689)

L'amour est l'enfant de la folie, c'est la plus forte de toutes les passions.
William de Britaine ; La prudence humaine (1689)

Aimez la personne que vous épousez plutôt que ses biens.
William de Britaine ; La prudence humaine (1689)

Choisissez votre future épouse avec vos oreilles et non pas avec vos yeux.
William de Britaine ; La prudence humaine (1689)

Une âme courageuse ne peut jamais être ébranlée, quels que soient les malheurs qui lui arrivent.
William de Britaine ; La prudence humaine (1689)

Il n'y a rien que l'on craint qui ne soit aussi certain d'arriver.
William de Britaine ; La prudence humaine (1689)

Qui se tourmente plus tôt qu'il ne doit s'afflige plus qu'il ne faut.
William de Britaine ; La prudence humaine (1689)

Jouissez du présent sans faire de projets pour l'avenir : Aujourd'hui est sûr, demain ne l'est point.
William de Britaine ; La prudence humaine (1689)

Un homme courageux et vaillant tient la fortune sous ses pieds.
William de Britaine ; La prudence humaine (1689)

La misère est toujours la compagne du besoin.
William de Britaine ; La prudence humaine (1689)

Je ne m'inquiète jamais de ce que je puis avoir, mais je me réjouis toujours de ce que j'ai.
William de Britaine ; La prudence humaine (1689)

La plus grandes des prudences est d'être modéré dans ses désirs.
William de Britaine ; La prudence humaine (1689)

On doit toujours s'attendre à être frustré de ses espérances quand on a des désirs irraisonnables.
William de Britaine ; La prudence humaine (1689)

J'ai toujours ce que je désire parce que je ne désire rien que je ne puisse avoir.
William de Britaine ; La prudence humaine (1689)

Le désir de ce qui nous manque nous prive de la jouissance de ce que nous possédons.
William de Britaine ; La prudence humaine (1689)

La prospérité est un jeu où il n'est rien de plus certain qu'une mauvaise chance.
William de Britaine ; La prudence humaine (1689)

Qui entre par la porte de la faveur ressort bien souvent par la porte de la disgrâce.
William de Britaine ; La prudence humaine (1689)

On ne peut souvent monter aux honneurs que par des escaliers dérobés.
William de Britaine ; La prudence humaine (1689)

Qui a réussi dans la vie ne peut manquer d'envieux.
William de Britaine ; La prudence humaine (1689)

La malice est toujours ingénieuse pour détourner l'envie et la haine sur un homme d'honneur.
William de Britaine ; La prudence humaine (1689)

Les montagnes les plus élevées sont les plus exposées au tonnerre.
William de Britaine ; La prudence humaine (1689)

Les honneurs et les emplois ne sont pas toujours accordés à ceux qui le méritent le plus.
William de Britaine ; La prudence humaine (1689)

Le monde est une comédie où les meilleurs acteurs ne sont pas toujours les héros.
William de Britaine ; La prudence humaine (1689)

Un ambitieux n'est bien souvent qu'une rose dont la nuit fait son tombeau quand le matin lui servait de berceau.
William de Britaine ; La prudence humaine (1689)